Conseil scolaire catholique MonAvenir » Foi, langue et culture 2018

    Par ordre du gouvernement de l’Ontario :

  • Régions de Toronto, Peel, York : les écoles rouvriront dès le 16 février.
  • Pour toutes les autres régions : retour en classe à partir de lundi 8 février.
  • Pour les écoles élémentaires ouvertes le lundi 8 février 2021 : Les programmes avant et après l’école seront offerts.
  • Veuillez signaler tout cas de COVID-19 confirmé chez un élève ou un membre du personnel directement à la direction de votre école.
  • Lettre aux parents - 3 février 2021

 

Orientation stratégique :

L’approche pour engager l’élève de la maternelle à la 12e année à construire son identité francophone catholique est en place.

Contexte

Selon la recherche, pour avoir un impact durable sur la construction identitaire des élèves dans un milieu minoritaire et pour favoriser la réussite scolaire, il faut intervenir : en salle de classe, en faisant des liens avec le curriculum, par le biais d’activités systémiques et de grandes envergures et au niveau communautaire.

Il faut accorder une plus grande importance à l’accompagnement des élèves dans leur cheminement identitaire en salle de classe plutôt que de miser sur un grand nombre d’activités. Il faut donc mettre en place une approche qui permet d’engager l’élève et de le placer dans un mode de création.

Le sondage systémique administré à l’automne 2017 a révélé que seulement 51 % des élèves interrogés (61 % en 8e année, 50 % en 10e année et 42 % en 12e année) se situent au niveau de la prise en charge, qui est le plus haut niveau du continuum d’engagement en construction identitaire. Ce résultat confirme les constats dégagés de sondages antérieurs :

  • Un faible pourcentage d’élèves disaient avoir la possibilité de choisir les activités en foi, langue et culture.
  • Il y avait un faible niveau d’engagement des élèves à planifier et à organiser les activités en foi, langue et culture.
  • Les élèves avaient soulevé qu’ils n’étaient pas suffisamment engagés avant, pendant et après les activités.
  • Les élèves désiraient des activités plus interactives et davantage de projet de partage entre écoles et avec la communauté.

Stratégies mises en œuvre

La mise en œuvre de l’approche qui engage l’élève s’est poursuivie auprès des divers intervenants. Plusieurs formations et sessions d’accompagnement ont été offertes aux écoles. Suite au succès du projet pilote qui avait été vécu au sein de la famille d’écoles Père-René-de-Galinée, ce sont 26 écoles qui ont bénéficié d’appui intensif en 2017-2018.

La cohorte des élèves de 8e année sondée au printemps 2018 se situe au plus haut niveau d’engagement en construction identitaire, le niveau de prise en charge, dans une proportion de 57 %, soit 3 % de plus que l’ensemble des élèves sondés à l’automne 2017. On remarque que, dans une école où les élèves de 8e année ont vécu un appui général en construction identitaire, les résultats dans les trois niveaux d’engagement sont beaucoup plus élevés. C’est ce qui avait été observé lors de l’expérimentation en 2016-2017 où les élèves des écoles en appui se situaient à plus de 85 % au niveau de prise en charge.  L’impact de l’approche qui engage l’élève a été de nouveau confirmé en 2017-2018 par les élèves qui ont participé à un projet dans le cadre de l’appui intensif offert à leur école : 84 % des élèves interrogés se situent au niveau de prise en charge. (Sondage auprès des élèves de 4e, 5e, et 6e année des écoles accompagnées en 2017-18).

Résultats 2018

 

© 2021 Conseil scolaire catholique MonAvenir

Éducation en langue française en Ontario

L'École Catholique Ontario