Aller au contenu

Le Csc MonAvenir souligne le mois de la Fierté
Publié le 27 mai 2021

Drapeau LGBTQ+Toronto, le 27 mai 2021 – À compter du 1er juin 2021, le drapeau arc-en-ciel sera hissé devant toutes les écoles secondaires du Conseil scolaire catholique MonAvenir et ce, durant tout le mois de juin.

Cette décision a été entérinée par la Table du Conseil lors de sa réunion du 26 mai 2021. La motion a été présentée suite aux démarches des élèves conseillères qui ont agi au nom des élèves du secondaire, à la demande de plusieurs conseils d’élèves.

Le drapeau arc-en-ciel est un symbole qui souligne l’importance de reconnaître les droits et la voix des personnes LGBTQIA+. Ce drapeau a été remis aux écoles secondaires sous deux formes : le drapeau arc-en-ciel « classique » et le drapeau « Franco Fierté », qui est un drapeau franco-ontarien aux couleurs de l’arc-en-ciel. Chaque école décidera lequel sera hissé chez elle.

« Ce geste de respect et d’accueil est en cohérence avec la mission du Conseil scolaire catholique MonAvenir », a souligné Melinda Chartrand, présidente du Conseil. « L’inclusion est une valeur fondamentale qui est au cœur de notre mission éducative qui est d’accueillir chaque élève, sans distinction. »

« Par ce geste, nous affirmons de façon claire et non équivoque que tous sont les bienvenus au sein de nos écoles catholiques, incluant ceux qui s’identifient à la communauté LGBTQIA+. Ils font partie de la famille », a déclaré le directeur de l’éducation, André Blais. « Nous cultivons des environnements d’apprentissage inclusifs et sécuritaires où chaque élève, chaque membre du personnel et chaque membre de la communauté est accueilli, valorisé et respecté ».

Dans la tradition de l’Église, le mois de juin est consacré au Sacré-Coeur de Jésus qui est à la fois un signe et un symbole de l’amour sans limite de Dieu pour toute l’humanité. Nous sommes tous et toutes à l’image et à la ressemblance de Dieu qui nous a créés et qui nous aime tel que nous sommes. Nous sommes appelés à nous voir les uns les autres à travers les yeux de Dieu : avec sensibilité, compassion et respect. C’est ainsi que nous pouvons reconnaître que Dieu est présent dans chaque personne et que chaque personne est une merveille (Psaume 139(138), 14).

Les élèves conseillères voient dans le lever du drapeau arc-en-ciel une célébration des valeurs qui animent leur communauté scolaire catholique.

« Apprendre à vivre ensemble en célébrant notre diversité fait partie de notre ADN », a soulevé Sophia Joseph. « Depuis notre plus jeune âge, on nous enseigne à tendre la main à notre prochain, à la manière de Jésus. Affirmer notre solidarité avec la communauté LGBTQIA+ va de soi ».

Et sa collègue, Annelle Sciberras, de conclure :

« L’expérience de la pandémie nous a fait ressentir le besoin de rester unis malgré la distance. En soulignant le mois de la Fierté, nous posons un geste concret pour démontrer que nous voulons briser les barrières et bâtir des ponts entre toutes les personnes qui forment notre communauté. Nous sommes une seule et même famille ».

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca/, sur facebook.com/cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite.

– 30 –

Source :

Mikale-Andrée Joly

Directrice exécutive

Service des relations corporatives

Tél : 416.397.6564, poste 73130

mjoly@cscmonavenir.ca  | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

La tradition des jeux de l’AESD innove! Une 18e édition en virtuel pour la deuxième année consécutive.
Publié le 10 mai 2021

Toronto, le 10 mai 2021 –Au Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir), il y aura toujours les jeux de l’AESD, peu importe les défis! Cette année, le Service de la construction identitaire et l’Association des élèves du secondaire de notre district (AESD) maintiendront la tradition avec le renouvellement de l’expérience en virtuel. La nouveauté de l’année est l’ouverture des jeux aux élèves de 7e et 8e année. On jouera de nouveau, malgré tout !

Une affiche créée par une élève

affiche aesdCette année, un concours de création pour l’affiche des jeux de l’AESD a été lancé auprès de nos élèves. La grande gagnante du concours est Sandra Kemzang, élève de la 11e année à l’ÉSC Sainte-Famille. Le Conseil de représentation (CR) de l’AESD remercie tous les élèves participants.

Ce concours a été lancé suite à une consultation portant sur l’engagement des élèves dans le processus créatif de la promotion des Jeux virtuels de l’AESD 2021. Le CR de l’AESD ainsi que le Service de la construction identitaire sont fiers de remettre le prix d’un iPad à Sandra pour son œuvre.

Nouveautés : ouverture des jeux pour 7e & 8e : les jeux de l’AESD Junior

aesd virtuelleUne initiative du Conseil de représentation de l’AESD 2020-2021 voit le jour cette année pour la première fois : un évènement pour les 7e et 8e année des écoles du Csc MonAvenir. Ces jeux se veulent amusants, rassembleurs avec pour de but de renforcer le sentiment d’appartenance et l’esprit d’école des élèves. Les jeux virtuels de l’AESD junior deviendront une activité virtuelle systémique pour les années futures. Un total de 10 compétitions seront possibles durant cette édition dans des domaines variés, allant d’un concours de danse chorégraphiée jusqu’au ballon-volant passant par une compétition de jonglage, de soccer et aussi, une compétition de pompes. Il y aura également plusieurs activités artistiques comme la peinture, la coiffure et le maquillage ainsi qu’un défi pastoral. Un défi technologique aura également lieu ainsi que d’autres défis créatifs/ludiques. Les gagnants et gagnantes de chaque compétition remporteront un chèque cadeau électronique d’une valeur de $20.

Jeux pour les 9-12e et lancement du site Internet

Tous les élèves de la 9e à la 12e année de nos écoles secondaires sont invités à participer à différentes activités sportives, culturelles, technologiques, artistiques et pastorales via le site Internet dédié à cet effet. Tous les membres du personnel des écoles secondaires sont également invités à participer aux volets « Profs des compétitions ».

compétition virtuelle aesdDeux sites Internet sont mis en ligne aujourd’hui : celui des jeux de l’AESD Junior et celui des jeux de l’AESD (9-12e). Les élèves peuvent d’ores et déjà prendre connaissance des règles sur le site et ainsi s’entraîner. Un premier défi Esprit est lancé ce jour à l’ensemble des élèves et des membres du personnel de chaque école secondaire. Le 17 mai, un deuxième défi Esprit sera lancé et le 21 mai, un troisième.

Il y a 14 compétitions au total pour les 9-12. Il s’agit des 10 compétitions précédemment citées avec l’ajout de quatre compétitions intitulées : monologue, musique, montée de lait et photographie. Les gagnants et gagnantes se verront remporter un chèque cadeau de $25.

La compétition commencera officiellement ce vendredi 28 mai à 16h et se terminera le dimanche 30 mai à 20h. Chacune et chacun pourra participer à autant de compétitions qu’elle ou il le souhaite. Les soumissions seront recevables durant la fin de la semaine uniquement. Mais attention!  Les règles du jeu sont sévères. Chaque soumission devra inclure un code secret unique sous peine de ne pas être prise en compte. Les compétitions se feront de manière collective, mais aussi individuelle avec des prix à gagner. La cérémonie de clôture aura lieu le 4 juin avec des surprises, les annonces des gagnants et gagnantes de chaque compétition.

« Je suis très fier du travail remarquable réalisé par l’équipe du Service de la construction identitaire afin de perpétuer cette tradition et de l’adapter en mode virtuel. Je tiens à remercier l’équipe pour son excellent travail, son engagement et sa volonté de toujours pousser les limites. Je souhaite à tous nos élèves de la 9e à la 12e année une excellente 18e édition des Jeux de l’AESD virtuels et je souhaite la bienvenue aux élèves de 7e et 8e pour qui je le souhaite, les jeux de l’AESD resteront gravés dans leur mémoire » a déclaré André Blais, directeur de l’éducation.

« Être fier de sa communauté, de son école et de sa foi, font partie intégrante de la mission de notre Conseil. Quelle belle occasion, cette année encore, de pouvoir renforcer ces valeurs et ces liens entre les élèves et les écoles tout en étant virtuel. Le Conseil rayonnera virtuellement pour une deuxième année. Amusez-vous! » s’est enthousiasmée Melinda Chartrand, présidente du Conseil.

Rendez-vous sur les deux sites des Jeux de l’AESD virtuels dès vendredi 28 mai à 16h. Vous pouvez suivre les actualités du Service de la construction identitaire sur Facebook, Twitter et sur Instagram @scimonavenir.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca/, sur facebook.com/cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite.

– 30 –

Source :

Virginie Oger – Conseillère aux communications

Tél : 416.397.6564, poste 73120

voger@cscmonavenir.ca | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

Semaine de la santé mentale 2021 : quand on met les mots, on apaise les maux. Il est temps de #ParlerPourVrai de ce qu’on ressent.
Publié le 3 mai 2021

Toronto, le 3 mai 2021 – Du 3 au 9 mai, le Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) souligne la Semaine de la santé mentale au sein de ses écoles malgré leurs fermetures.

semaine nationale de la santé mentaleCette année encore, le thème de la semaine de santé mentale est « #ParlerPourVrai de ce que nous ressentons ». Les émotions intenses peuvent s’atténuer lorsque nous les nommons. Quand on met les mots, on apaise les maux. Il existe un bon nombre de mots qui fait état des émotions dans le dictionnaire. Dès le plus jeune âge, l’enfant apprend à mettre des mots sur ses émotions. Qu’elles soient positives, négatives, fortes ou non, il est important de parler, de communiquer sur ses émotions et sur ce que nous ressentons. Cette période de pandémie a certainement marqué l’ensemble de la communauté scolaire d’une manière ou d’une autre. Toutefois, elle a permis quelques réalisations telles que : prendre le temps d’être à l’écoute des autres et de ses propres émotions, d’apprécier sa liberté, le contact avec autrui, l’enseignement et l’emploi. Pendant cette dernière année, de nombreux moyens d’exprimer ses émotions autrement et de rester connecté autrement ont aussi vu le jour. La Semaine de la santé mentale sert non seulement à rappeler l’importance de prendre soin de sa santé mentale, mais aussi de l’importance d’utiliser les bonnes stratégies pour ceci.

En cette période de pandémie de la COVID-19 et de confinement, il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas seuls et que l’appui d’autrui est important. Nous demeurons ensemble, même à distance ; les liens significatifs avec les autres et le soutien moral n’ont jamais été aussi essentiels depuis la dernière année. #ParlerPourVrai implique aussi de nous reconnaître devant Dieu et cette année, le Csc MonAvenir et toute sa communauté a besoin de trouver de nouvelles forces et ainsi #Cultiverlesperance.

L’équipe d’appui en santé mentale et bien-être du Csc MonAvenir a préparé une panoplie d’activités, un bulletin portant sur le bien-être et la gestion de crise et des ressources utiles pour les élèves et les parents qui se trouve sur notre site Internet : https://www.cscmonavenir.ca/bien-etre/

« Je remercie les équipes du CscMonAvenir qui ont contribué à la préparation de cette Semaine de la Santé mentale en virtuel pour une deuxième année consécutive. Je suis particulièrement reconnaissant envers chacun et chacune des membres du personnel pour leur engagement dans ces activités, leur souci du bien-être de nos élèves qui est au cœur de la mission du Conseil scolaire catholique MonAvenir, en particulier depuis le début de la pandémie et leur bienveillance » déclare André Blais, directeur de l’éducation.

Les élèves et les membres du personnel sont ainsi invités tout au long du mois de mai à partager sur les réseaux sociaux différentes actions et activités adaptées à leur réalité ou leurs excursions virtuelles en utilisant les mots-clics #ParlerPourVrai et #SemaineDeLaSantéMentale.

Melinda Chartrand, présidente du Conseil ajoute que « Le Csc MonAvenir continue d’offrir tout un soutien et une gamme de services dans ses écoles grâce à l’équipe d’appui en santé mentale et bien-être pour les élèves. En ces temps de confinement répété, il est primordial d’offrir le meilleur soutien possible et que nos élèves reconnaissent leurs émotions et parlent de leur ressenti. J’invite la communauté entière à prendre part aux conversations et aux échanges sur les médias sociaux pour qu’ensemble nous puissions #ParlerPourVrai de ce que nous ressentons ».

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca/, sur facebook.com/cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite.

– 30 –

Source :

Virginie Oger – Conseillère aux communications

Tél : 416.397.6564, poste 73120

voger@cscmonavenir.ca | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

Événements virtuels, dialogues et action de grâce: la Semaine de l’éducation catholique 2021 invite à cultiver l’espérance.
Publié le 29 avril 2021

Toronto, le 29 avril 2021 – À la veille de la Semaine de l’éducation catholique, le Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) et ses partenaires proposent une programmation riche en événements et en activités pour tous les membres de la grande communauté scolaire catholique francophone.

semaine de l'éducation catholiqueDu 3 au 7 mai, petits et grands, jeunes et jeunes de cœur de partout en Ontario sont invités à “cultiver l’espérance”, un thème bien à-propos en pleine pandémie qui est également le thème pastoral du Csc MonAvenir. L’équipe dynamique d’animateurs et animatrices de la pastorale, culturels et en construction identitaire animera plus de 225 ateliers virtuels en direct pour autant de classes et plus de 4 500 élèves.  Une trousse d’activités provinciale pour les enseignants et enseignantes a également été réalisée avec la collaboration de cette même équipe et d’autres partenaires en éducation.

« Cultiver l’espérance: quoi de plus important à l’école catholique… semer abondamment, cultiver, prendre soin… il s’agit bel et bien d’un service essentiel pour les enfants et pour le monde. L’éducation catholique de langue française est un atout d’une grande richesse pour toute la communauté ontarienne en formant des élèves sensibles et engagés pour le bien de tous et toutes », déclare Melinda Chartrand, présidente du Csc MonAvenir.

À l’échelle de la province, l’Office provincial pour l’éducation catholique en Ontario (OPÉCO), l’Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques (AFOCSC) et les huit conseils scolaires catholiques de langue française proposent des conférences pour les élèves du secondaire et tous les membres de la communauté, dont une rencontre avec le père Jean-Baptiste Kikwaya, jésuite, astronome à l’Observatoire du Vatican qui parlera du lien entre la science et la foi.

Le point culminant de la semaine aura lieu le jeudi 6 mai à 10 h alors que le cardinal Thomas Collins présidera la messe en direct de la cathédrale St. Michael’s pour toute la communauté scolaire. Élèves, familles, membres du personnel, paroisses et partenaires sont invités à participer à ce moment de prière commune qui sera l’occasion de manifester l’espérance que Dieu est présent au cœur de cette grande mission qu’est celle de l’école catholique de langue française alors que nous sommes tous et toutes appelés à témoigner du Dieu de l’espérance en continuant de prendre soin les uns des autres durant cette période de pandémie.

L’horaire complet de la semaine est consultable via le lien suivant : https://decouvrir.opeco.ca/

« Je remercie les équipes du CscMonAvenir qui ont contribué à la préparation de cette Semaine de l’éducation catholique exceptionnelle. Je suis particulièrement reconnaissant envers chacun et chacune des membres du personnel pour leur engagement à la mission du Conseil scolaire catholique MonAvenir et pour leurs efforts, leur professionnalisme et leur créativité pour l’enseignement et l’accompagnement des élèves, en particulier depuis le début de la pandémie » a affirmé André Blais, directeur de l’éducation.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca/, sur facebook.com/cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite.

– 30 –

Source :

Virginie Oger – Conseillère aux communications

Tél : 416.397.6564, poste 73120

voger@cscmonavenir.ca | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

Deux élèves conseillères élues en virtuel pour l’année scolaire 2021-2022!
Publié le 29 avril 2021

Toronto, le 29 avril 2021 – Hier soir, lors de la rencontre mensuelle du Conseil scolaire catholique MonAvenir, le choix de deux nouvelles élèves conseillères a été entériné. Sandra Kemzang de l’École secondaire catholique Sainte-Famille et Audrey Lemire, de l’École secondaire catholique Sainte-Trinité seront les représentantes des élèves à la table du Conseil pour l’année scolaire 2021-2022. Leur mandat prendra effet dès le 1er août 2021 et se terminera le 31 juillet 2022.

L’élection des élèves conseillers et conseillères s’est tenue le 20 avril 2021 en virtuel où des représentants des conseils d’élèves des écoles secondaires du Csc MonAvenir ont voté en ligne pour leurs candidats favoris. Nous avions reçu six candidatures pour le poste.

« Nous sommes ravis de l’intérêt et de la participation des élèves cette année. Bien que différente dans son exécution des années précédentes, les élections en virtuel se sont tenues dans l’esprit réel d’une campagne et en conformité au processus décisionnel démocratique. Être un élève conseiller, c’est un rôle très important et riche d’expérience dans le monde politique. Joignez-vous à moi pour féliciter et souhaiter la bienvenue à nos deux nouvelles élèves conseillères. » affirme André Blais, directeur de l’éducation.

élève conseillèreSandra Kemzang est une élève de 11e année de l’École secondaire catholique Sainte-Famille à Mississauga. À son école, elle est ministre de la communication au sein du conseil des élèves, présidente du comité pastoral et représentante de Sainte-Famille à l’AESD. De nature organisée, déterminée et avec des idées plein la tête, Sandra est fière d’avoir initié les célébrations du Jour du Souvenir avec un défilé de cadets. Sandra est une élève créative, persévérante et très à l’écoute, elle est fière de pouvoir représenter la voix des élèves cette année. Intègre, ouverte d’esprit et avec bonne dose d’empathie, Sandra est prête à relever les défis pour la prochaine année scolaire en tant qu’élève conseillère.

élève conseillèreAudrey Lemire est elle aussi une élève de 11e année de l’École secondaire catholique Sainte-Trinité à Oakville. Elle siégeait au conseil des élèves de son école. Audrey est une élève généreuse, elle a de nombreuses expériences de bénévolat. Elle est également passionnée de natation, sport dans lequel, elle s’est vue remporter de nombreuses médailles. Audrey est très active, elle s’est vu mériter un prix pour un projet personnel, elle a travaillé en tant que réceptionniste au magasin Energy Powersports et fait de l’aide aux devoirs à l’Association Learning Disabilities of Halton. Organisée, déterminée et intègre, Audrey est impatiente de commencer son mandat en août 2021.

« Au nom de l’ensemble de la table du Conseil, j’aimerais féliciter Sandra et Audrey pour leur récente nomination. Je tiens également à remercier tous les autres candidats. La présence d’élèves autour de la table est extrêmement importante et nous permet de mieux comprendre la réalité et les besoins des élèves. » a déclaré Melinda Chartrand, présidente du Conseil.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca/, sur facebook.com/cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite.

– 30 –

Source :
Virginie Oger
Conseillère aux communications
Tél : 416.397.6564, poste 73120
voger@cscmonavenir.ca | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

La période des visites virtuelles dans toutes les écoles du Conseil scolaire catholique MonAvenir se fera du 18 janvier au 11 février 2021 malgré la fermeture des écoles!
Publié le 8 janvier 2021

Toronto, le 8 janvier 2021 – La période des inscriptions dans nos écoles est ouverte même si les écoles sont fermées! Du 18 janvier au 11 février 2021, toutes les écoles du Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) seront heureuses d’accueillir virtuellement les parents et les futurs élèves depuis le confort de leur domicile. Que vous soyez nouvellement arrivés, que vous souhaitiez changer votre enfant d’école, que votre enfant passe du niveau élémentaire au secondaire ou que vous ayez déménagé, toutes les raisons sont bonnes pour venir découvrir nos écoles. Vous pouvez trouver toutes les dates des portes ouvertes virtuelles sur notre site Internet. garçon avec jumelle aux yeux entouré d'objet

Le moment de choisir l’école de son enfant est une étape importante dans la vie des parents et de l’enfant. C’est pourquoi, le Csc MonAvenir organise des visites virtuelles pour toutes ses écoles malgré le contexte actuel. La période d’inscription est ouverte pour tous les niveaux et le passage au secondaire également. Que vous ayez manqué la première édition ou que vous souhaitiez en savoir encore plus, les écoles secondaires vous ouvrent leurs portes à distance pour une seconde fois en ce début d’année. « Chacune de nos écoles présente de multiples avantages tant par son niveau d’excellence académique, son accueil, son environnement 100% francophone, ses valeurs catholiques essentielles et son encadrement personnalisé à chaque enfant.», affirme André Blais, directeur de l’éducation.

À ce stade, presque toutes les écoles du Csc MonAvenir sont dotées d’un espace commun qui favorise l’apprentissage à l’ère numérique. Il est important de rappeler que ce sont toutes les écoles qui disposeront d’un espace du 21e siècle. « La mission de nos écoles est de fournir une approche pédagogique avant-gardiste et de s’adapter au monde d’aujourd’hui. Nous avons à cœur d’enseigner les leaders de demain et ce grâce à tous ces outils et espaces numériques surtout en ces temps de pandémie », déclare Melinda Chartrand, présidente du Conseil.

De plus, les élèves provenant des écoles d’immersion, qui souhaitent poursuivre une scolarisation entièrement en langue française, dans un milieu catholique, sont les bienvenus à venir nous rencontrer. Bon nombre d’élèves, plusieurs provenant de familles avec antécédents francophones, décident de faire le saut vers le Csc MonAvenir afin de se prévaloir de la qualité de l’éducation qui y est offerte.

Pour les écoles élémentaires, visitez le ViensChezNous.ca et le site MonEcoleSecondaire.ca pour connaître la date de l’école de votre choix, vous préinscrire à la visite virtuelle et ainsi recevoir vos accès de connexion à la visite.

 

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca/, sur facebook.com/cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

 

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite.

 

– 30 –

Source :
Virginie Oger
Conseillère aux communications
Tél : 416.397.6564, poste 73120
voger@cscmonavenir.ca | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

Une célébration bien réelle pour les élèves de l’ÉÉC Sainte-Anne de Milton
Publié le 9 décembre 2020

Milton, le 9 décembre 2020 – C’est le 8 décembre qu’a eu lieu le rite de bénédiction de l’École élémentaire catholique Sainte-Anne présidé par l’évêque du diocèse de Hamilton, Monseigneur Douglas Crosby et accompagné du père Jonas, curé de la paroisse Sacré-Cœur à Georgetown et l’aumônier de l’école ainsi que du chancelier du diocèse, Mgr Murray Kroetsch. La célébration virtuelle d’une trentaine de minutes s’est déroulée dans le gymnase avec diffusion en direct dans les classes où se trouvaient l’ensemble des élèves. Ce fut l’occasion de marquer d’une belle manière l’ouverture de cette école catholique de langue française, alors que la célébration était initialement prévue le printemps dernier. L’École élémentaire catholique Sainte-Anne accueille depuis septembre dernier (2019) des élèves de la maternelle à la 6e année. Le service de garde Les Coccinelles permet également d’accueillir des bambins et des enfants d’âge préscolaire avec ses 39 places en garderie.

Le conseiller scolaire de la région, Dominique Janssens s’est dit très heureux de célébrer avec la communauté scolaire de Milton. « Des personnes qui en ont fait les plans, à celles qui l’ont construite, en passant par les dirigeants politiques qui ont rendu tout cela possible: une foule de personnes ont travaillé dans l’ombre pour que nos élèves soient ici aujourd’hui. Cette célébration de bénédiction est l’occasion de dire merci à Dieu pour ce que nous avons. Comme Marie était habitée de la joie de l’Esprit en sachant qu’elle serait « la mère de Dieu », soyons dans la joie pour la chance que nous avons d’avoir une deuxième école catholique de langue française à Milton. » a déclaré Dominique Janssens lors de la célébration virtuelle.

Melinda Chartrand, présidente du Conseil ajoute « L’ouverture de cette nouvelle école vient répondre au besoin criant de ces nombreuses familles qui n’attendaient qu’une seconde école élémentaire à proximité de chez eux, où des générations d’élèves pourront continuer à apprendre en français et sous l’éclairage de la foi catholique, jusqu’à la 6e année. »

Le directeur de l’éducation, André Blais, a tenu à remercier les élèves, les membres du personnel et les parents de l’école ainsi que toute l’équipe du Csc MonAvenir qui ont travaillé en communion pour permettre le rite de célébration de l’école. « Le Conseil a comme mission d’offrir un milieu de vie francophone et catholique motivant l’élève à devenir un citoyen engagé, fier de son identité, prêt à bâtir son avenir et à atteindre ses plus hautes aspirations. Je souhaite que cette nouvelle école soit pour toutes et tous un lieu béni, où chacun pourra s’épanouir dans toutes les dimensions de son être et vivre sa culture francophone et sa foi catholique avec fierté. C’est pourquoi nous sommes heureux de célébrer cela le 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception de Marie, la fille de sainte Anne ».

Sainte Anne est la grand-mère maternelle de Jésus et donc la mère de Marie. La dévotion à sainte Anne est ainsi fortement liée à l’attachement à la famille de Jésus et rappelle à tous le rôle clé de la famille dans l’éducation de la foi des enfants. Plusieurs Premières Nations autochtones ont une dévotion particulière à sainte Anne, la grand-mère, l’ainée vers qui ils se tournent pour les protéger. Elle est aussi une des patronnes fréquemment choisies par les Canadiens français et les Acadiens.

Monseigneur Crosby est très enthousiaste sur l’école et son nom « L’École élémentaire catholique Sainte-Anne est un endroit magnifique. Vous allez apprendre ici des choses formidables qui vous aideront à vivre heureux toute votre vie. Vous allez ici découvrir et connaître Jésus, et sa mère, Marie, et en apprendre plus au sujet de sa grand-mère, Anne. Ici, dans cette école, vous apprendrez à mettre Dieu à la première place, vous apprendrez à reconnaître les bénédictions dont Dieu vous comble chaque jour et vous lui rendrez grâce pour ces bénédictions. Si j’ai une espérance pour vous, chers élèves, c’est celle-ci : que vous fassiez confiance à la bonne sainte Anne, patronne de votre école, de prendre soin de vous comme elle a pris soin de Marie, et comme elle a pris soin de son petit-fils, Jésus. »

Doté de son masque et d’une visière, l’évêque a béni tous les locaux de l’école et l’ensemble des élèves et membres du personnel à la fin de la cérémonie virtuelle.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca/ sur facebook.com/cscmonavenir et sur Twitter @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : https://www.cscmonavenir.ca/accessibilite/.

 

– 30 –

Source :
Virginie Oger
Conseillère aux communications
Tél : 416.397.6564, poste 73120
voger@cscmonavenir.ca | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

Nouveau duo à la tête du Conseil scolaire catholique MonAvenir
Publié le 3 décembre 2020

Toronto, le 3 décembre 2020 – Les conseillères et conseillers scolaires du Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) ont élu par acclamation un nouveau duo à la présidence et à la vice-présidence : mesdames Melinda Chartrand et Anne Godbout. Il s’agit d’un premier mandat à la vice-présidence pour la conseillère Godbout qui prend la relève de Geneviève Grenier, laquelle a tiré sa révérence au terme d’un 4e mandat consécutif.

melinda chartrand et anne godboutMelinda Chartrand, qui représente la région de Lincoln-Niagara depuis plus de seize ans, entame quant à elle un 7e mandat consécutif à la présidence du Csc MonAvenir. « Je demeure toujours passionnée par notre travail à la défense des droits de notre système scolaire, de nos élèves et de nos parents », a-t-elle affirmé. « À titre de présidente et d’ambassadrice du Conseil, j’œuvre à faire le pont avec les instances gouvernementales afin que nos besoins soient entendus. » Elle a également tenu à souligner sa fierté du travail accompli par l’administration et le personnel scolaire afin d’offrir un environnement sécuritaire dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

La nouvelle vice-présidente, Anne Godbout, qui représente la région de Toronto-Est depuis les dernières élections scolaires en octobre 2018, a fait part de son enthousiasme à l’idée d’épauler la présidente et de travailler plus étroitement avec l’administration, dans une approche d’unité et de collaboration : « Je compte approcher mon rôle avec le même désir que j’ai depuis le début de mon mandat au sein du Conseil, soit de faire valoir l’importance de travailler en équipe ».

Toutes deux ont tenu à remercier chaleureusement la vice-présidente sortante, Geneviève Grenier, pour son travail exceptionnel au cours des dernières années : « Son engagement inconditionnel et sa passion pour l’éducation des nôtres est sans équivoque. Merci Geneviève », a exprimé la présidente, au nom de l’ensemble de ses collègues à la Table du Conseil.

La séance annuelle d’organisation, qui s’est déroulée par vidéoconférence, a débuté par une liturgie de la Parole inspirée du thème pastoral de l’année, « Tournés vers l’espérance ». Les conseillères et conseillers scolaires ont renouvelé leur engagement à « rechercher toujours ce qui incarne la compassion, la sagesse et la sollicitude pour le bien des élèves, leur apprentissage et leur croissance ». En ce début du temps de l’Avent, qui est un temps d’attente et de préparation, il a été souligné que les conseillères et conseillers scolaires sont invités à être des veilleurs dont la vigilance fait une différence dans la vie des élèves, de leurs parents et des membres du personnel qui cheminent avec eux.séance virtuelle

Le directeur de l’éducation et secrétaire-trésorier, André Blais, a eu l’occasion de présenter le Rapport annuel 2019-2020, lequel sera adopté à la réunion ordinaire publique du 16 décembre prochain. Sans grande surprise, le dernier trimestre de l’année scolaire 2019-2020 ayant été bouleversé par la pandémie de COVID-19, le Rapport annuel fait une large place aux appuis qui ont été offerts aux élèves et aux équipes-écoles ainsi qu’aux maintes activités et célébrations qui ont été tenues virtuellement. « Surtout », a relevé monsieur Blais, « on y parle de tout ce qui nous rassemble : notre foi, notre langue et notre culture et notre détermination à assurer l’épanouissement de chacun. Nos remerciements les plus sincères à celles et ceux qui malgré les circonstances accomplissent leur travail avec enthousiasme et professionnalisme : nos employés, qui sont sans doute notre plus grande richesse ».

La séance annuelle d’organisation 2020 peut être visionnée en entier sur la chaîne YouTube du Csc MonAvenir : https://www.youtube.com/watch?v=gUC0jfnzbVw

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca/, sur facebook.com/cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : https://www.cscmonavenir.ca/accessibilite/.

 

– 30 –

 

Source :
Virginie Oger
Conseillère aux communications
Tél : 416.397.6564, poste 73120
voger@cscmonavenir.ca | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

Mettons fin à l’intimidation!
Publié le 16 novembre 2020

Toronto, le 16 novembre 2020 – Du 16 au 20 novembre, les écoles élémentaires et secondaires du Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) soulignent la Semaine de la sensibilisation à l’intimidation et de la prévention. Comme chaque année, plusieurs initiatives sont préparées et mises en place afin d’appuyer les témoins de situation d’intimidation à s’exprimer et à dénoncer les actes jugés inappropriés.

doigts avec visage

Plusieurs activités, en virtuel ou en salle de classe, seront organisées au cours de la semaine afin de permettre aux élèves de tous les paliers, d’être mieux outillés afin de dénoncer l’intimidation. Que ce soit par des activités avec l’enseignant, de l’écriture, du dessin, de la rédaction de bandes dessinées, du chant ou par le visionnement de vidéos, les élèves seront ainsi sensibilisés aux différences, aux émotions, aux préjugés et aux stéréotypes. Ces sensibilisations et mises en situation ont pour but de faire pratiquer aux élèves l’expression de leur désaccord envers des actes d’intimidation.

« Il est important que les élèves se sentent appuyés et qu’ils aient les outils nécessaires pour leur permettre d’agir. C’est d’ailleurs tout au long de l’année que nous sensibilisons les élèves et non seulement durant cette semaine de l’année. Je tiens à souligner le travail des équipes Écoles sécuritaires et inclusives qui développent en continu diverses initiatives afin d’offrir un milieu de vie sécuritaire aux élèves, en particulier celui de la trousse pédagogique de cette année si particulière. » déclare André Blais, directeur de l’éducation.

Melinda Chartrand, présidente du Conseil rajoute que « le Csc MonAvenir et ses écoles ont comme priorité d’assurer la sécurité des élèves et que tous se sentent accueillis au sein de notre grande famille. Il faut continuer de travailler tous ensemble pour permettre d’enrayer l’intimidation au sein de nos établissements. Nous souhaitons que l’enfant se sente aussi bien que chez lui dans nos écoles. »

Durant toute la semaine, tous les élèves du Csc MonAvenir participeront à des activités de sensibilisation à l’intimidation. Les parents qui désirent plus d’informations sur ces activités sont priés de contacter la direction de leur école.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet https://nonalintimidation.cscmonavenir.ca/, sur Facebook @cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

 Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : https://www.cscmonavenir.ca/accessibilite/.

 

– 30 –

Source :
Virginie Oger
Conseillère aux communications
Tél : 416.397.6564, poste 73120
voger@cscmonavenir.ca | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

© 2021 Conseil scolaire catholique MonAvenir

Éducation en langue française en Ontario L'École Catholique Ontario