Conseil scolaire catholique MonAvenir » Une nouvelle école secondaire catholique pour les francophones de Brampton et des projets d’extension pour les services de garde situés dans les écoles du conseil

Toronto, le 27 juillet 2020 – Le gouvernement a annoncé jeudi 23 juillet l’octroi de plusieurs financements nécessaires à l’établissement d’une nouvelle école secondaire catholique de langue française dans la région de Brampton ainsi qu’à l’agrandissement de services de garde et écoles du conseil. Le ministère de l’Éducation soutient le conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) avec un investissement s’élevant à plus de 15 millions de dollars.

Le Csc MonAvenir est heureux de vous présenter les projets qui reçoivent un financement de la part du Ministère de l’Éducation :

  • Construction d’une nouvelle école secondaire catholique à Brampton.
  • Financement supplémentaire pour appuyer l’ouverture d’une nouvelle classe de garderie à l’école élémentaire catholique Saint-Louis. Ce financement permettra au service de garde de se procurer de l’équipement pour offrir le service dans la nouvelle classe déjà rénovée.
  • Financement additionnel pour appuyer le projet d’agrandissement de la garderie Petit bateau au sein de l’école élémentaire catholique Le-Petit-Prince à Maple . Il est à noter que les entrepreneurs se sont déjà mobilisés sur le terrain et que la construction est déjà en cours.
  • Financement additionnel pour appuyer le projet d’agrandissement de la garderie Les lucioles inc. située dans l’école élémentaire catholique Jean-Paul II à Whitby. Il est à noter que les entrepreneurs se sont déjà mobilisés sur le terrain et que la construction est déjà en cours.
  • Financement additionnel pour appuyer le projet d’agrandissement du centre éducatif À petits pas dans les locaux de l’école élémentaire catholique Saint-Michel à Toronto. Le conseil continue les démarches avec la ville pour finaliser le plan de site et le permis de construction avant de lancer son appel d’offres pour les travaux de construction.
  • Financement additionnel pour appuyer le projet d’agrandissement des locaux de maternelle et jardin de l’école élémentaire catholique Sainte-Marguerite-d’Youville à Etobicoke. Le conseil planifiera ce projet pour l’été 2021 compte tenu de son impact sur le fonctionnement de l’école durant l’année scolaire.
  • Un financement additionnel pour augmenter le budget déjà octroyé pour le projet d’agrandissement de l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée à Cambridge. Il est à noter que le conseil est en processus d’évaluation des soumissions reçues des entrepreneurs pour ce projet.

La vice-présidente du Conseil scolaire catholique MonAvenir et conseillère scolaire de la région de Dufferin-Peel-Wellington, Geneviève Grenier, s’est réjouie de cette annonce. « La population francophone dans la région de Dufferin-Peel est en pleine croissance et pour l’instant, les élèves de Brampton doivent se rendre à l’école secondaire catholique Sainte-Famille à Mississauga pour pouvoir se prévaloir de leur droit à une éducation catholique de langue française. Il s’agit d’une excellente nouvelle qui permettra aux élèves de la région d’avoir accès à une éducation catholique de langue française à une distance raisonnable de leur domicile. »

Façade nouvelle école élémentaire catholique Sainte-Anne en septembre 2020

La ville de Brampton et la région de Peel sont présentement desservies par l’École secondaire catholique Sainte-Famille située à Mississauga, laquelle est à pleine capacité depuis plusieurs années. Agrandi avec une nouvelle aile en 2006, 10 années après la construction de l’édifice actuel (édifice original est bâti en 1996), le site compte encore un grand nombre de classes portatives (8 portatives qui représentent le maximum permis par la ville). L’ouverture d’une nouvelle école secondaire à Brampton, financée à la hauteur de 13,6 millions de dollars, permettra d’accueillir 410 nouveaux élèves. Une fois l’acquisition d’un terrain dans la région est finalisée, le Csc MonAvenir commencera le processus de planification et construction de la nouvelle école en collaboration avec le Ministère de l’Éducation.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est une destination de choix qui permet aux élèves d’atteindre leurs plus hautes aspirations et cela se reflète par la croissance constante des effectifs dans les écoles.

« Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est très reconnaissant envers le ministère de l’Éducation de l’Ontario (MÉO) pour son appui envers les familles catholiques de langue française. Les projets d’agrandissement de plusieurs de nos garderies vont nous permettre d’accueillir et de soutenir plus de familles francophones catholiques sur notre territoire. » a déclaré Melinda Chartrand, présidente du Conseil.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca/ sur facebook.com/cscmonavenir et sur Twitter @cscmonavenir.

 

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 500 élèves, au sein de ses 61 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite.

 

– 30 –

Source :

Virginie Oger

Conseillère aux communications

Tél : 416.397.6564, poste 73120

voger@cscmonavenir.ca

facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir


© 2020 Conseil scolaire catholique MonAvenir