Toronto, le 14 juin 2017 – Suite à la conférence de presse de ce matin organisée par La Coalition des parents pour une école secondaire de quartier (Coalition PESQ), le Conseil scolaire catholique MonAvenir réitère son engagement à ce qu’un tel projet puisse se réaliser.

Partout sur le territoire du Csc MonAvenir, des parents, tout comme ceux de la Coalition PESQ, expriment leur frustration que leurs enfants doivent parcourir de grandes distances afin de se prévaloir d’une éducation catholique de langue française. À tous les ans, le Csc MonAvenir soumet des demandes de financement auprès du ministère de l’Éducation (MÉO) pour que de nouvelles installations scolaires, équivalentes à celles offertes à la majorité de langue anglaise, puissent être construites. En ce qui a trait à la demande de la région de Toronto, l’ouverture d’une école secondaire catholique de langue française dans le quartier des Beaches figure déjà dans les priorités en immobilisations signalées au MÉO et ce, depuis l’année scolaire 2014-2015.

Le Csc MonAvenir ouvrira en septembre 2017 une nouvelle école secondaire catholique à Scarborough. Cette école aura une capacité de 500 élèves de la 7e à la 12e année. En septembre 2017, les paliers de la 7e, 8e et de la 9e année seront offerts et les inscriptions à ce jour atteignent déjà 100 élèves. Au fur et à mesure que les autres paliers scolaires seront ouverts, il n’y a nul doute que cette école aura vite atteint sa pleine capacité.

Même avec l’ouverture de la nouvelle École secondaire catholique Toronto Est, le Csc MonAvenir maintient qu’il y a toujours une clientèle importante à desservir, principalement dans le quartier des Beaches.

Le Csc MonAvenir a déposé un plan d’affaires au MÉO pour l’ouverture dans le quartier des Beaches d’une nouvelle école M-12, à 1 000 places-élèves. Ce plan d’affaires comprend également la demande de financement d’une garderie pouvant accueillir jusqu’à 200 enfants. Le Csc MonAvenir est toujours en attente de l’appui du MÉO pour pouvoir aller de l’avant avec ce projet et ainsi pouvoir répondre aux attentes de cette communauté.

« Le Csc MonAvenir est solidaire avec les parents qui attendent depuis longtemps pour obtenir des installations équivalentes à la majorité. Les réclamations de la Coalition PESQ, tout comme celles des parents de la région de Hamilton #ActionACMT, sont des preuves concrètes de l’urgence d’agir dans le dossier de financement de nouvelles installations scolaires. Nous incitons ainsi le ministère de l’Éducation à adresser ces besoins dans les plus brefs délais possibles », déclare Melinda Chartrand, présidente du Csc MonAvenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année 16 500 élèves, au sein de ses 58 écoles : 47 écoles élémentaires, 10 écoles secondaires et une école élémentaire et secondaire établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le Csc MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite/

- 30 -

Source :
Mikale-Andrée Joly
Directrice du Service des relations corporatives
Tél : 416.397.6564, poste 73120
mjoly@cscmonavenir.ca | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir


© 2017 Conseil scolaire catholique MonAvenir