Aller au contenu

Toronto, le 2 décembre 2021 – Les conseillères et conseillers scolaires du Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) ont élu une nouvelle équipe à la présidence et à la vice-présidence : mesdames Geneviève Grenier et Dorothée Petit-Pas. Il s’agit d’un tout premier mandat à la présidence pour la conseillère Grenier qui succède à Madame Melinda Chartrand qui cède la place après 7 années consécutives dans ce rôle. Mme Chartrand poursuivra dans son rôle de représentante du Csc MonAvenir auprès de l’Association franco-ontarienne des conseillers scolaires catholiques (AFOCSC) dont elle est la vice-présidente.

Portrait de Geneviève Grenier et Dorothée Petit-PasIl s’agit d’un deuxième mandat à la vice-présidence pour la conseillère Petit-Pas qui prend la relève de Madame Anne Godbout, laquelle a tiré sa révérence au terme de l’année 2020-2021. Dorothée Petit-Pas a été élue par acclamation.

 Geneviève Grenier, qui représente la région de Dufferin-Peel-Wellington depuis plus de 7 ans et a effectué 4 mandats comme vice-présidente (2016-2020), entame quant à elle son premier mandat à la présidence du Csc MonAvenir. « Je vise à travailler en étroite collaboration avec chaque conseiller et à encourager l’implication de chacun dans sa région respective ou dans leur domaine ou champ d’expertise », a-t-elle affirmé. « À titre de présidente et d’ambassadrice du Conseil, je souhaite que nous formions une équipe unie et soudée et que nous soyons fiers de tous les accomplissements et implications auprès de nos communautés que ce soit à travers de projets de grande envergure ou des projets plus locaux. »

La nouvelle vice-présidente, Dorothée Petit-Pas, qui représente la région de Waterloo-Brant-Haldimand-Norfolk depuis des décennies et qui a effectué plusieurs mandats à la présidence (2003-2007) ainsi qu’à la vice-présidence (1999), a fait part de son enthousiasme et honneur à l’idée d’épauler la présidente et de travailler avec tous les conseillers, dans une approche collaborative : « Je compte approcher mon rôle avec le même désir que j’ai depuis toujours, soit de faire valoir l’importance de travailler en équipe et d’être présente et à l’écoute de chacun d’entre vous. Merci à vous toutes et tous pour votre confiance ».

Toutes deux ont tenu à remercier chaleureusement la présidente sortante, Melinda Chartrand, pour son travail exceptionnel au cours des dernières années : « Son engagement inconditionnel, sa disponibilité et sa présence pour l’éducation francophone catholique sont incontestables. Nous sommes toutes et tous très reconnaissants de ces années de travail et d’investissement au nom du Conseil. Merci pour ta passion et ta représentation sans pareil. Merci Melinda », a exprimé la présidente, au nom de l’ensemble de ses collègues à la Table du Conseil.

La séance annuelle d’organisation, qui s’est déroulée par visioconférence, a débuté par une liturgie de la Parole inspirée du thème pastoral de l’année, « Rebâtir, rétablir, renouveler ensemble ». Les conseillères et conseillers scolaires ont renouvelé leur engagement à « rechercher toujours ce qui incarne la compassion, la sagesse et la sollicitude pour le bien des élèves, leur apprentissage et leur croissance ». En ce début du temps de l’Avent, qui est un temps d’attente et de préparation, il a été souligné que les conseillères et conseillers scolaires sont invités à être des veilleurs dont la vigilance fait une différence dans la vie des élèves, de leurs parents et des membres du personnel qui cheminent avec eux.

Réunion Zoom

Le directeur de l’éducation et secrétaire-trésorier, André Blais, a eu l’occasion de présenter le Rapport annuel 2020-2021, lequel sera rendu public suite à son dépôt à la réunion ordinaire du 15 décembre prochain. Le Rapport annuel énonce les faits saillants quant aux efforts déployés pour atteindre les objectifs du Plan stratégique 2016-2022. Il fait également état des circonstances exceptionnelles et des activités hors de l’ordinaire qui ont ponctué cette deuxième année scolaire marquée par la pandémie. Le directeur de l’éducation a d’ailleurs tenu à « saluer la résilience, la créativité et l’esprit de service dont le personnel a fait preuve et grâce auxquels nous avons pu poursuivre notre mission malgré les difficultés ».

Visionner la séance annuelle d’organisation 2021 en entier sur la chaîne YouTube du Csc MonAvenir.

Vous pouvez suivre les activités Conseil scolaire catholique MonAvenirSite externeSite externeSite externe en images, sur FacebookSite externeSite externeSite externe sur Twitter @cscmonavenirSite externeSite externe et sur Instagram @cscmonavenirSite externeSite externe.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 000 élèves, au sein de ses 62 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 1 école virtuelle, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaireSite externeSite externeSite externe sur notre site Internet.

– 30 –

Source :

Virginie Oger

Conseillère aux communications

Tél : 416.397.6564, poste 73120

voger@cscmonavenir.caSite externeSite externeSite externe | Facebook du conseil scolaireSite externeSite externeSite externe |Twitter du conseil scolaire


© 2022 Conseil scolaire catholique MonAvenir

Éducation en langue française en Ontario L'École Catholique Ontario