Conseil scolaire catholique MonAvenir » L’ÉÉC Sainte-Marguerite-Bourgeoys à Markham reçoit la reconnaissance du rendement scolaire Dre-Bette-M.-Stephenson

Élèves de 6e année qui communiquent et collaborent pour découvrir la mesure des angles manquants.

Markham, le 9 mai 2019 – L’École élémentaire catholique Sainte-Marguerite-Bourgeoys à Markham a été reconnue aujourd’hui comme cas de réussite 2018 pour ses résultats en mathématiques par le programme de reconnaissance du rendement scolaire Dre-Bette-M.-Stephenson 2018 de l’Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE).

Au cours des cinq dernières années, le pourcentage des élèves de Sainte-Marguerite-Bourgeoys des cycles primaire et moyen ayant un rendement équivalent ou supérieur à la norme provinciale en mathématiques n’a cessé d’augmenter. En effet, le pourcentage a passé de 88 % à 95 % pour les élèves de 3e année et de 88 % à 98 % pour les élèves de 6e année.

« Chaque année, il y a seulement quelques écoles à travers la province qui reçoivent cette prestigieuse distinction. Nous sommes très fiers des résultats de l’ÉÉC Sainte-Marguerite-Bourgeois qui nous prouvent une fois de plus de l’excellence de l’éducation offerte dans les écoles catholiques de langue française. » a déclaré Melinda Chartrand, présidente du Conseil.

Plusieurs initiatives au sein de l’école ont permis d’améliorer le rendement des élèves et leur compréhension des concepts mathématiques. L’école se sert régulièrement des données probantes pour établir un plan d’intervention en mathématiques à l’échelle de l’école et pour mieux comprendre l’attitude des élèves à l’égard des mathématiques. L’école s’est, entre autres, penchée sur l’habileté des élèves à communiquer leur compréhension et leur raisonnement des concepts mathématiques. Le fait de verbaliser leur compréhension des concepts mathématiques permet aux élèves de mieux comprendre la matière et à l’enseignant.e d’offrir un appui mieux adapté à chacun d’entre eux. Une autre initiative qui a été entreprise par l’école est l’enseignement de la résolution de problème en trois temps dans le but de développer l’habileté de pensée des élèves.

Selon Lara Mazzawi, directrice de l’école : « Il importe d’écouter l’élève et d’instaurer un sentiment de bienveillance avant de débuter l’enseignement. Lorsqu’on procure un sentiment de sécurité, l’élève pose des questions et prend des risques. Nous nous efforçons d’instaurer un climat où les erreurs sont perçues comme des occasions d’apprentissage. »

Le directeur de l’éducation, André Blais, a tenu à reconnaitre les efforts concertés de toute la communauté scolaire de Markham. « Félicitations aux élèves et à toute l’équipe de Sainte-Marguerite-Bourgeoys à Markham qui a su, avec l’appui du service de la programmation au Csc MonAvenir, instaurer des stratégies efficaces au sein de son école afin d’améliorer le rendement de leurs élèves en mathématiques! »

Chaque année, l’OQRE reconnaît les écoles de l’Ontario qui ont utilisé efficacement ses données pour contribuer à l’apprentissage des élèves. Cette année, la Reconnaissance du rendement scolaire Dre-Bette-M.-Stephenson est présentée aux écoles qui ont nourri la passion des élèves pour les mathématiques et leur ont permis de réussir.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca, sur facebook.com/cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 000 élèves, au sein de ses 59 écoles : 46 écoles élémentaires, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite.

– 30 –

Source :
Eve-Amélie Towner-Sarault
Conseillère aux communications
416.397.6564 poste 73120 | etownersarault@cscmonavenir.ca
facebook.com/cscmonavenir |Twitter : @cscmonavenir | Instagram : @cscmonavenir


© 2019 Conseil scolaire catholique MonAvenir