Aller au contenu
Pas de sens sans la francophonie – Alex-Alain Mugisha

Pas de sens sans la francophonie – Alex-Alain Mugisha

Élèves, parents et membres du personnel du CSDCCS fiers de célébrer la francophonie dans le cadre des concours de l’ACELF

Toronto, le 18 avril 2013 – Les écoles élémentaires et secondaires du Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud se sont démarquées en 2013 à travers les concours de l’Association canadienne d’éducation de langue française organisés dans le cadre de la Semaine nationale de la francophonie. Le CSDCCS est le conseil scolaire ayant la plus forte participation à l’échelle du pays et du même coup, le plus grand nombre de gagnants.

Plusieurs écoles élémentaires du CSDCCS ont participé au concours Des livres pour la petite enfance. Les écoles élémentaires catholiques Saint-Joseph, Notre-Dame, Sainte-Marie (Oakville) et René-Lamoureux ont raflé quatre des cinq prix de livres d’une valeur de 250$ chacun offerts pour l’Ontario.

Le 2 avril dernier, l’ACELF dévoilait les noms des Mordicus de la francophonie 2013. Ce mur vise à reconnaître les élèves et les adultes qui se sont démarqués par leurs actions et leur dévouement en faveur de la francophonie. Du CSDCCS, 31 écoles ont soumis des noms sur une cinquantaine à l’échelle nationale. Suite à un tirage au sort, l’École élémentaire catholique Saint-Philippe de Burlington a gagné une bibliothèque de ressources culturelles d’une valeur de 500$.

Enfin, un élève de l’École secondaire catholique Mgr-de-Charbonnel à Toronto a vu sa photo diffusée d’un océan à l’autre après avoir gagné le concours Tirer le portrait de ma francophonie. La photo d’Alex-Alain Mugisha, « Pas de sens sans la francophonie, » faisait partie de la douzaine de portraits retenus par le jury. Alex-Alain a remporté un iPad. Sa photo sera affichée en permanence dans l’agora de l’école.

La présidente du CSDCCS, Nathalie Dufour-Séguin, a évoqué le rôle des écoles du CSDCCS dans la communauté : « Les personnes reconnues pour leur engagement au nom de la francophonie sont autant des élèves, des parents, des enseignants ou des membres de la communauté en général. Ensemble, quel que soit notre âge ou notre statut, nous faisons rayonner la langue et la culture de langue française. Nos écoles, nous le voyons, assument pleinement leur rôle de pilier au coeur des communautés catholiques de langue française. »

Pour le directeur de l’éducation du CSDCCS, Réjean Sirois, la forte participation des écoles du CSDCCS est très positive : « Non seulement les écoles du CSDCCS vibrent aux accents de la francophonie à l’année, mais elles sont aussi fières de le partager avec les francophones de tout le pays. Je les félicite et les encourage à poursuivre leurs efforts. Je remercie également les directions et les membres du personnel qui suscitent chez les élèves un amour et une fierté pour la langue française. »

On peut trouver la liste complète des gagnants et des Mordicus de la francophonie sur le site de l’ACELF.

- 30 -

Source et information :
Sébastien Lacroix
Conseiller aux communications
416-397-6564 x73120
slacroix@csdccs.edu.on.ca


© 2021 Conseil scolaire catholique MonAvenir

Éducation en langue française en Ontario L'École Catholique Ontario