Conseil scolaire catholique MonAvenir » La communauté scolaire de Borden célèbre le 25e anniversaire de l’École élémentaire catholique Marguerite-Bourgeois

Mme Allyson Arkell et Mme Debora Ayotte-Béchard, enseignantes à l’ÉÉC Marguerite-Bourgeois, M. Keith Lowry, conseiller municipal de Mulmur, M. Jim Wilson, candidat pour Simcoe-Grey pour le parti progressiste-conservateur de l’Ontario, Mme Suzanne Rose, directrice fondatrice de l’ÉÉC Marguerite-Bourgeois, M. Donald Blais, conseiller scolaire de la région de Simcoe-Muskoka, Mme Claire Thibideau et Mme Anita Corriveau, anciennes directrices de l’école, M. André Blais, directeur de l’éducation, Mme Joanne Lojko, ancienne directrice de l’école, Mme Isabelle Lacroix, présidente du Conseil d’école, Mme Nathalie Lapierre, enseignante à l’école, M. Joël Dubé, directeur de l’école, Mme Diane Giroux, parent fondateur de l’école et des élèves de l’ÉÉC Marguerite-Bourgeois.

Borden, le 14 mai 2018 –  L’École élémentaire catholique Marguerite-Bourgeois à Borden a célébré jeudi dernier son 25e anniversaire lors d’une journée remplie d’activités pour toute la communauté. Une cérémonie officielle a clôturé la fête en soirée alors que plusieurs anciens membres du personnel, élèves, dignitaires et partenaires communautaires se sont joints à la communauté scolaire actuelle.

L’École élémentaire catholique Marguerite-Bourgeois a été fondée en 1992 grâce au travail colossal effectué par un groupe de parents appuyé par la section de langue française du Conseil des écoles séparées catholiques du comté de Simcoe et de leurs homologues anglophones. À ses débuts, l’école accueillait 75 élèves et 13 membres du personnel. Leurs locaux se situaient dans une baraque sur le chemin Cambrai. Après quelques déménagements, les élèves ont enfin pu élire domicile dans le bâtiment actuel en 1999.

« Plusieurs parmi vous ce soir ont été des pionniers de la première heure en tant que parent ou membre du personnel et voient aujourd’hui leurs enfants ou leurs petits-enfants fréquenter cette école. » a déclaré André Blais, directeur de l’éducation. « Grâce à vous tous, nous savons qu’il vaut la peine de se battre et de s’investir corps et âme pour l’avenir de nos écoles catholiques de langue française et de notre Conseil scolaire. »

Le conseiller scolaire de la région de Simcoe-Muskoka, Donald Blais, a profité de l’occasion pour remercier les organismes présents. « Nos partenaires communautaires jouent un rôle important dans l’offre de services et d’activités en français. C’est tous ensemble que nous avons construit une aussi belle communauté francophone dans la région. »

Durant les derniers mois, les élèves ont eu la chance de prendre part à des ateliers avec l’auteur-compositeur de Lafontaine, Michel Payment qui est venu explorer la culture autochtone avec eux et écrire quelques chansons. Les élèves ont ainsi pu présenter leurs chansons devant toute la communauté en soirée, dont quelques nouvelles créations, et la chanson thème de l’école qui avait été écrite en 1992 par Diane Giroux, un parent fondateur de l’école.

« Un des éléments importants pour notre équipe était de mettre toute l’école à contribution pour en faire une fête pour toute la communauté scolaire passée et présente de Marguerite-Bourgeois. » a mentionné Joël Dubé, directeur de l’école, lors de son allocution. C’est ainsi que tous les membres du personnel et les élèves ont été impliqués dans le processus. Certains élèves ont participé à la préparation de l’exposition de photos alors que d’autres ont réalisé des saynètes et composé des comptines que les invités pouvaient visionner dans le foyer de l’école. Des élèves ont préparé les invitations envoyées aux pionniers de l’école et un autre groupe a même confectionné des porte-clés à l’aide de régularité mathématiques qui ont été remis à tous les invités.

« Félicitations à toute la communauté scolaire de l’ÉÉC Marguerite-Bourgeois pour vos 25 ans!  Votre école participe activement à la vitalité et au dynamisme de la francophonie ontarienne et contribue à l’épanouissement de notre culture et de notre foi. » a déclaré Melinda Chartrand, présidente du Conseil.

Vous pouvez voir les photos des célébrations ici.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca/ sur facebook.com/cscmonavenir et sur Twitter @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 000 élèves, au sein de ses 59 écoles : 47 écoles élémentaires, 11 écoles secondaires et une école élémentaire et secondaire établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

 Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite/

– 30 –

Source :
Eve-Amélie Towner-Sarault
Conseillère aux communications
Tél : 416.397.6564, poste 73120
etownersarault@cscmonavenir.ca
facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir


© 2018 Conseil scolaire catholique MonAvenir