Conseil scolaire catholique MonAvenir » Mot de la présidence et du directeur de l’éducation

Le 4 septembre 2020

Chers collègues, membres du personnel du Conseil scolaire catholique MonAvenir,

Je vous écris alors que nous sommes sur le point de débuter une nouvelle année scolaire dans un contexte extraordinaire. Cette rentrée scolaire n’est pas sans susciter une certaine appréhension. Que nous soyons parents, élèves ou membres du personnel, nous sommes tous affectés d’une manière ou d’une autre par cette situation extraordinaire.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont travaillé sans relâche tout l’été pour rendre cette rentrée scolaire possible. 

Surtout, je vous remercie tous, chers collègues, pour votre patience et votre souci de vous adapter à la situation sanitaire alors que nous cherchions à préparer une rentrée scolaire sécuritaire pour tous, malgré les demandes changeantes et les nouveautés qui nous étaient présentées. Merci du dévouement et de l’engagement dont vous faites preuve pour accueillir les élèves qui, disons-le, ont hâte de retrouver leur école, leurs amis et les adultes qui sont pour eux des modèles et des guides. Les derniers mois nous ont appris à quel point nous avons besoin les uns des autres. Demeurons solidaires et prions le Dieu de l’Espérance pour une année scolaire remplie de succès, de santé et de joie.

Photo de la présidente, Melinda Chartrand et le directeur de l'éducation André Blais

Dans cet esprit de solidarité et du besoin d’adaptation, je me dois de vous partager ce qui suit.

Pour le personnel dans les écoles, sachez que l’administration continue, jour et nuit, à faire l’organisation des groupes-classes qui se trouveront en présentiel la semaine prochaine et ceux qui seront en apprentissage à distance.

Au moment où je vous écris, nous estimons qu’il faudra créer des classes virtuelles pour environ 2 200 élèves. Ceci veut dire qu’il pourrait aussi y avoir une certaine réorganisation des classes en présentiel, afin de créer tous ces nouveaux groupes-classes virtuels. L’affectation aux classes virtuelle misera, en priorité, sur les enseignants qui ont fait part de conditions les empêchant de rentrer physiquement au travail. Ceux-ci seront affectés en tant qu’enseignants des classes virtuelles. Il reste toutefois que l’impact se fera sentir dans les écoles, car il y aura moins d’enseignants disponibles pour les groupes-classes en présentiel.

Puisqu’il y a une pénurie d’enseignants sur le marché, l’administration se penche sur la possibilité d’avoir à réorganiser les groupes-classes en présentiel. Par exemple, il se pourrait que certains membres du personnel en appui aux écoles soient redéployés en salle de classe ou encore en salle de classe virtuelle. Ces derniers changements se feront au cours des prochains jours. Je tenais à vous en informer, au cas où vous deviez vivre un changement d’affectation de dernière minute.

Cette pandémie mondiale aura aussi eu comme effet positif de provoquer un éveil des consciences accompagné d’une vague de solidarité humaine qui ravive en nous la confiance que nous ne sommes pas seuls. C’est pourquoi je suis heureux que cette nouvelle année scolaire qui débute ait pour thème : « Cultiver l’espérance. » Après nous être réunis dans l’espérance (thème de l’an dernier), la présente situation nous pousse à cultiver cette espérance qui vient de Dieu.

« Ceux qui mettent leur espérance
dans le Seigneur trouvent des forces nouvelles. »
(Isaïe 40, 31)

Peu importe ce que cette année scolaire nous réserve, cherchons à voir le monde à la lumière de la foi. C’est ce que signifie mettre son espérance dans le Seigneur, comme l’évoque le prophète Isaïe. C’est la foi qui nous pousse à cultiver cette espérance, à faire appel à notre créativité et à notre enthousiasme pour relever avec courage les défis qui se présentent à nous. Faisons appel aux dons que Dieu nous donne pour nous mettre au service de l’humanité, au service de nos enfants !
(Cf. Pape François, audience du 12 août 2020).

Que ce Dieu de l’Espérance veille sur chacun, chacune de vous et les membres de votre famille.

La présidente, Melinda Chartrand
Le directeur de l’éducation, André Blais

© 2021 Conseil scolaire catholique MonAvenir

Éducation en langue française en Ontario

L'École Catholique Ontario