Conseil scolaire catholique MonAvenir » Croissance 2018

    Par ordre du gouvernement de l’Ontario :

  • Régions de Toronto, Peel, York : les écoles rouvriront dès le 16 février.
  • Pour toutes les autres régions : retour en classe à partir de lundi 8 février.
  • Pour les écoles élémentaires ouvertes le lundi 8 février 2021 : Les programmes avant et après l’école seront offerts.
  • Veuillez signaler tout cas de COVID-19 confirmé chez un élève ou un membre du personnel directement à la direction de votre école.
  • Lettre aux parents - 3 février 2021

 

Orientation stratégique :

Le taux de rétention des élèves augmente selon une approche différenciée basée sur les données.

Contexte

Bien que le Csc MonAvenir connait une croissance soutenue depuis sa création en 1998, il existe encore plusieurs familles dans le centre-sud de l’Ontario qui ne connaissent pas l’existence des écoles catholiques de langue française. Il faut poursuivre les efforts de promotion afin de les informer de leur droit à faire instruire leur enfant au sein du système d’éducation catholique de langue française et ce, de la maternelle à la 12e année.

En ce qui a trait à la rétention des élèves, une tendance se dessine au sein de l’ensemble des conseils scolaires de langue française : plusieurs élèves choisissent de quitter le système avant ou au cours de leurs études secondaires.

Une analyse de données a été réalisée afin d’identifier les raisons qui motivent les départs, qui sont plus importants lors du passage de la 6e à la 7e année, et ensuite entre la 8e et la 9e année.

Les raisons varient grandement selon la clientèle. Il est donc nécessaire d’élaborer des stratégies adaptées au profil de chaque clientèle et aux niveaux local et systémique, en tenant compte des tendances qui se dégagent de l’analyse détaillée des données extraites de Trillium.

Stratégies mises en œuvre

Le taux de rétention systémique est à la hausse ce qui est une indication que les stratégies mises en place dans le cadre des campagnes de recrutement et de rétention au secondaire portent fruits :

  • Mise en œuvre d’une stratégie de communication plurilingue afin de rejoindre un plus large public.
  • Visibilité accrue sur les médias sociaux.
  • Stratégies publicitaires ciblées pour certaines écoles qui connaissent des défis de croissance.

La coordination des efforts est étendue et efficace. Les écoles secondaires et leurs écoles nourricières collaborent étroitement. Les écoles secondaires sont, par exemple, de plus en plus présentes au sein des écoles élémentaires, notamment lors des soirées portes ouvertes ou des rencontres parents-enseignants.

Résultats 2018

 

© 2021 Conseil scolaire catholique MonAvenir

Éducation en langue française en Ontario

L'École Catholique Ontario