Aller au contenu

TFO et MonAvenir, ensemble pour une première rentrée scolaire en toute confiance!
Publié le 5 octobre 2021

‘’Ma première rentrée’’ : une plateforme offerte par TFO, en collaboration avec le Conseil scolaire catholique MonAvenir, assure aux parents et à leurs enfants une première rentrée scolaire en toute confiance.

 Toronto, le 5 octobre 2021 – La première rentrée scolaire est un événement marquant, tant pour les enfants que pour les parents. C’est pourquoi IDÉLLO, en collaboration avec le Conseil scolaire catholique MonAvenir, a conçu le site Web Ma première rentrée. Riche de plus d’une centaine d’activités et de ressources pour les familles, cette nouvelle plateforme outille les parents – et toutes les personnes qui participent à la réussite éducative des jeunes élèves, dans la préparation à cette étape importante de la vie.

Avec sa panoplie de contenus engageants, Ma première rentrée facilite les débuts du parcours scolaire des jeunes apprenants et permet une transition en douceur, que ce soit vers la maternelle, le jardin d’enfants ou en première année.

Des ressources originales et certifiées

Vidéos, articles, conseils, outils téléchargeables… Toutes les ressources de Ma première rentrée sont alignées avec le curriculum de l’Ontario et conçues en appui au Programme de la maternelle et du jardin d’enfants. Tous les jours, elles accompagnent les tout-petits pour qu’ils puissent s’épanouir, développer leur curiosité et apprendre tout en s’amusant.

‘’Nous sommes très fiers d’offrir aux familles, grâce à cette belle collaboration avec notre partenaire le Conseil scolaire catholique MonAvenir, la plateforme Ma première rentrée. Avec cette initiative, Groupe Média TFO confirme son engagement auprès des conseils scolaires, du personnel  enseignant, des éducatrices et éducateurs de la petite enfance et des parents en créant de nouveaux contenus pédagogiques de qualité en français, pour les accompagner au quotidien. Nouvelle génération de la Trousse Maternelle que distribuait auparavant TFO à toutes les écoles  de langue française  de notre province, Ma première rentrée va encore plus loin en proposant davantage d’activités ludiques et éducatives qui permettent aux jeunes enfants d’apprendre en français, tout en s’amusant, dans un contexte éducatif qui ne cesse de se transformer.’’

  • Julie Caron, Vice-présidente, Continuum d’apprentissage, Groupe Média TFO.

Cette collaboration avec le Conseil scolaire catholique MonAvenir offre un nouvel espace collaboratif d’apprentissage et de créativité pour les francophones et les francophiles. Ma première rentrée vise à favoriser l’acquisition des compétences transférables, à préparer la nouvelle génération d’apprenants à réussir à l’école de langue française en Ontario et à renforcer le sentiment d’appartenance envers la communauté francophone, et ce dès le plus jeune âge.

« Nous sommes ravis de cette collaboration entre le Conseil scolaire catholique MonAvenir et le Groupe Média TFO avec qui nous partageons la mission de desservir la communauté franco-ontarienne en fournissant un apprentissage pédagogique riche, adéquat (curriculum de l’Ontario) et en français. Il nous est primordial d’outiller les parents mais aussi les enseignants avec du contenu de qualité et, qui plus est, adapté à chaque âge et niveau scolaire. Il nous a fait plaisir de participer au développement de nouvelles ressources francophones pour nos familles mais aussi pour toutes les futures nouvelles familles qui s’inscriront dans des écoles de langue française. Une rentrée peut s’avérer stressante ; c’est pourquoi, nous vous encourageons à visiter la plateforme Ma première rentrée qui contient plein de conseils et d’astuces ainsi que des activités ludiques et éducatives pour les parents et les enfants !

  • André Blais, Directeur de l’éducation, Conseil scolaire catholique MonAvenir.

Développement des compétences, pour un avenir éclairé

Répartis en quatre domaines clés, les contenus de Ma première rentrée permettent à l’enfant de développer des aptitudes qui lui permettront de devenir une citoyenne ou un citoyen responsable et actif, et de contribuer à la société toujours changeante du 21e siècle.

La section Coin enfants propose un programme d’apprentissage engageant qui se construit autour de la curiosité et du désir d’explorer, de jouer et d’enquêter. Il permet ainsi aux enfants d’acquérir de nouvelles connaissances et de développer leur autonomie.

La section Coin parents fournit des conseils et des informations pratiques pour préparer cette transition ou encore mettre en place de nouvelles routines.

Les familles au cœur de Ma première rentrée

Navigable dans les deux langues officielles, le site Ma première rentrée vise également à soutenir les familles exogames qui ont fait le choix de l’école de langue française pour leur enfant, et qui désirent participer activement à sa vie scolaire.

Groupe Média TFO et le Conseil scolaire catholique MonAvenir accompagnent pas à pas les premiers mois des élèves pour leur fournir la plus belle des rentrées. Avec Ma première rentrée, les enseignants, les partenaires d’éducation, mais aussi les parents, disposent d’outils inspirés du curriculum ontarien, qui leur permettent d’accompagner les élèves ou leurs enfants au quotidien.

Groupe d'élèves

-30-

À propos d’IDÉLLO
IDÉLLO est la plateforme d’apprentissage numérique  du Groupe Média TFO. Fier du mandat que lui a confié le Ministère de l’éducation de l’Ontario, Groupe Média TFO appuie, depuis plus de 30 ans, l’enseignement en français en Ontario. Il fournit aux familles, enseignantes, enseignants, éducatrices et éducateurs, toute une gamme de ressources qui contribuent à l’apprentissage des enfants, dès l’entrée à la maternelle jusqu’à la 12e année.

À propos de Groupe Média TFO
Groupe Média TFO, des histoires qui forment notre demain
Groupe Média TFO est le média public franco-ontarien qui offre une expérience de découverte interconnectée de ses contenus éducatifs, culturels et actuels en français. Les publics, au cœur de la mission et de la vision omnicanale de Groupe Média TFO, se voient ainsi grandir aux côtés de ses créations innovantes et primées. Fort de son mandat éducatif, à la télé, sur les plateformes numériques et par ses initiatives et applis, le savoir est au bout des doigts avec Groupe Média TFO. À l’avant-garde de l’apprentissage numérique, il reflète la vitalité et la diversité de la communauté qu’il dessert et prépare la relève au monde de demain.

À propos du Conseil scolaire catholique MonAvenir

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 000 élèves, au sein de ses 62 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 1 école virtuelle, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Contacts médias

Mélanie Grenier

Chef des communications corporatives, Groupe Média TFO

T : 416 968-8321

C : 416 527-2212

mgrenier@tfo.org

 

Mikale-Andrée Joly

Directrice exécutive du Service des relations corporatives, Conseil scolaire catholique MonAvenir

T : 416 397 6564 poste 73130

mjoly@cscmonavenir.ca

Le Csc MonAvenir souligne la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation
Publié le 30 septembre 2021

Toronto, le 30 septembre 2021 – Le Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) souligne aujourd’hui la première journée nationale de la vérité et de la réconciliation. Cette journée, connue dans les écoles comme la « Journée du chandail orange », rend hommage aux milliers d’enfants des Premières Nations, Métis et Inuit qui ont été enlevés de leur foyer et forcés de fréquenter un pensionnat autochtone. Nous exprimons ainsi notre solidarité avec les survivants qui souffrent encore aujourd’hui de séquelles ineffaçables.

Nos pensées et nos prières vont aux victimes et leurs familles, dont les enfants leur ont été enlevés dans des conditions effroyables. Pour ce faire, les drapeaux de toutes les écoles du Csc MonAvenir sont mis en berne aujourd’hui.

En communion avec notre thème pastoral ; « Rebâtir, rétablir et renouveler ensemble », le Csc MonAvenir et ses écoles participent à cette journée dans un esprit de réconciliation, dans le but de rebâtir les relations avec les peuples autochtones et de construire avec eux un monde meilleur. Porter du orange n’est pas seulement un signe de solidarité, c’est aussi un signe de respect envers tous les survivants et toutes ces vies qui ont été perdues. Nous voulons ainsi affirmer notre engagement à faire route avec les peuples autochtones sur la voie de la réconciliation.

Image chaque enfant compte dans un coeur orange avec une plume

Dans les salles de classe, la journée est ponctuée d’activités et de réflexion sur l’histoire afin de ne jamais oublier. Par son histoire, le chandail orange est devenu un symbole de la dépossession de la culture dont ont été victimes les enfants autochtones durant de nombreuses années. Le Service de la programmation du Csc MonAvenir a préparé une liste d’activités pour les élèves de la maternelle à la 12e année afin de souligner cette journée. Par ailleurs, les élèves de la 5e à la 12e année et les enseignants sont invités à rejoindre le rassemblement virtuel organisé par le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) tout au long de la semaine.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir et toutes ses écoles appuient les communautés autochtones dans leur lutte vers la justice en reconnaissant les expériences des survivants des pensionnats. Le thème « Chaque enfant compte » met en lumière l’impact des pensionnats sur les élèves d’hier et d’aujourd’hui et évoque l’espoir d’un avenir meilleur pour tous les enfants. L’image qui circule aujourd’hui sur nos réseaux est une création d’une élève de l’École secondaire catholique Sainte-Famille.

Vous pouvez suivre les activités de la journée en images sur les médias sociaux des écoles et du Conseil scolaire : facebook.com/cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 16 300 élèves, au sein de ses 62 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 1 école virtuelle, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite

 

-30-

Source:
Virginie Oger

Conseillère aux communications

Service des relations corporatives

Tél : 416.397.6564, poste 73120

voger@cscmonavenir.ca  | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

 

Les conseils scolaires MonAvenir et Viamonde déplorent l’inaction de la ville de Hamilton sur le projet de construction des nouvelles écoles secondaires
Publié le 24 septembre 2021

Toronto, le 24 septembre 2021 – Le Conseil scolaire catholique MonAvenir et le Conseil scolaire Viamonde demandent à la ville de Hamilton de faire les démarches nécessaires sans plus attendre afin de permettre aux conseils scolaires de procéder à la construction des deux écoles secondaires tant attendues par notre communauté. Ce projet n’a toujours pas pu aboutir et accuse des retards jugés inacceptables par les Conseils scolaires.

En décembre 2016, le ministère de l’Éducation de l’Ontario a accordé le financement pour la construction d’un projet de deux nouvelles écoles secondaires de langue française distinctes sur le même terrain : une école catholique – l’Académie catholique Mère-Teresa et une école laïque – l’École secondaire Georges-P. Vanier, réunies dans un même bâtiment autour d’un centre scolaire communautaire. En guise de rappel, le Csc MonAvenir avait acheté le terrain situé au 16, avenue Broughton en 2015. En 2018, à la suite de l’attribution du financement du ministère de l’Éducation, le Csc MonAvenir a convenu une entente de copropriété de ce terrain avec le Cs Viamonde dans l’objectif d’y construire deux écoles secondaires et un centre communautaire. Depuis ce temps, les deux conseils scolaires travaillent ensemble pour faire avancer le projet.

Par la suite, les deux conseils scolaires ont octroyé un contrat à un bureau d’architectes pour le design du bâtiment et ont soumis le plan de site à la ville de Hamilton. La ville de Hamilton a informé les deux conseils scolaires qu’il fallait faire une demande de dérogation mineure car la hauteur du bâtiment proposé dépasse le maximum permis dans ce secteur selon les règlements municipaux. De plus, le conseiller municipal local a fait connaitre son intention de s’opposer à cette demande de dérogation mineure au motif que le projet aurait pour effet d’éliminer l’espace vert du terrain situé sur l’avenue Broughton. La ville de Hamilton a par la suite résisté à l’avancement du projet. Face à cette situation, les conseils ont exploré, avec la ville, d’autres options de terrains qui pourraient accueillir le projet, permettant ainsi un échange de terrains entre la ville et les deux conseils scolaires.

Parmi les options proposées, le premier terrain considéré était situé dans le secteur des routes Garth et Twenty. Après de longs mois d’études, il s’est avéré que le site présentait trop de défis et cette option a été écartée. De longues recherches et négociations ont suivi afin d’identifier d’autres sites potentiels.

En 2020 s’est présentée la possibilité d’acquérir un terrain du développement de la route Garner. Des avenues prometteuses ont été explorées et les plans ont été partagés avec le promoteur immobilier. Les études environnementales ont également démontré que le site conviendrait au projet.

Le site de la route Garner s’est donc révélé intéressant. Les conseils scolaires se sont prononcés en faveur d’échanger le terrain de l’avenue Broughton contre celui de la route Garner. Cependant, la ville de Hamilton n’a toujours pas, malgré une année de négociations, fait l’achat du terrain ou donné les autorisations nécessaires aux travaux critiques reliés à l’eau et aux égouts afin de faire évoluer notre projet.

Le projet est donc dans une impasse.

La ville de Hamilton ne répond pas aux besoins des citoyens et des familles francophones de la région. La municipalité démontre peu de volonté de reconnaitre les droits des citoyens et des familles de la minorité linguistique à accéder à des écoles francophones. Après avoir entretenu des relations cordiales avec la municipalité dans l’objectif de faire avancer le projet, les conseils scolaires sont maintenant obligés de dénoncer publiquement l’inaction de la ville de voir le projet se concrétiser et de considérer leurs options juridiques dans les circonstances.

La Cour suprême du Canada a statué en juin 2020 que le droit à l’instruction dans la langue de la minorité doit être mis en œuvre dans un délai utile pour prévenir l’assimilation et la perte des droits par la minorité franco-ontarienne.

Jour des Franco-Ontariens

Élèves représentants de l’ACMT, avec la direction Pascale Salloum en haut Conseiller scolaire Marcel Lévesque, Csc MonAvenir, Conseiller scolaire Pierre Girouard, Cs Viamonde et le maire de Hamilton, Fred Eisenberger en bas à gauche.

Aujourd’hui, lors de la célébration pour marquer le Jour des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens à Hamilton, les conseillers scolaires de MonAvenir et de Viamonde ont publiquement fait part de leur déception et de l’attente d’avancées concrètes de la part de la Ville de Hamilton.

La présidente du Conseil scolaire catholique MonAvenir, Mme Melinda Chartrand, souligne : « En tant que francophones, nous avons droit à l’éducation catholique de langue française. La Charte canadienne des droits et libertés est très claire à ce sujet : nous avons droit à des établissements scolaires équivalents à ceux qui sont offerts à la majorité anglophone. Les délais rencontrés pour la réalisation de ce projet sont inacceptables. La communauté francophone de Hamilton attend depuis des années. Toutes les actions ont été prises de notre côté pour que le projet se réalise. Le financement est en place, le partenariat établi avec le Conseil Viamonde, les plans et les études des sites faits. Il ne reste qu’à la municipalité de Hamilton de reconnaitre son devoir de passer à l’action. Nous déplorons cette résistance de faire avancer le projet qui pour nous est un manquement flagrant aux droits des élèves francophones catholiques. »

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 000 élèves, au sein de ses 62 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 1 école virtuelle, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet.

-30-

Source:
Mikale-Andrée Joly

Directrice exécutive

Service des relations corporatives

Tél : 416.397.6564, poste 73130

mjoly@cscmonavenir.ca  | Facebook du conseil scolaire | Twitter du conseil scolaire

Le 24 septembre 2021, les élèves du Csc MonAvenir célèbrent le Jour des Franco-Ontariens dans les écoles!
Publié le 23 septembre 2021

Jeune garçon avec le drapeau Franco-OntarienToronto, le 23 septembre 2021 – Toutes les écoles du Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir), les élèves et les membres du personnel vont célébrer demain, vendredi 24 septembre, leur fierté d’être francophone et catholique en portant du vert et du blanc. Le Jour des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens est officiellement le 25 septembre mais étant donné que les écoles sont fermées durant la fin de la semaine, la journée est donc célébrée le vendredi 24.

Les célébrations seront nombreuses, en virtuel et en présentiel, au sein des écoles. Le Service de la construction identitaire en partenariat avec le ministère de l’Éducation de l’Ontario, les douze conseils scolaires francophones de l’Ontario et des organismes franco-ontariens ont organisé un méga spectacle le 24 septembre de 9 h 30 à 11 h. La célébration virtuelle est accessible sur Mon Drapeau Franco. Plusieurs villes des régions desservies par le Csc MonAvenir organisent elles aussi des levers de drapeaux à travers la province. Les élèves seront habillés de vert et de blanc et seront sensibilisés à l’histoire des Franco-Ontariens et chanteront la chanson emblématique : Mon beau drapeau dans les 62 écoles du conseil scolaire catholique.

Il s’agit des 20 ans du drapeau, symbole officiel de la journée des Franco-Ontariens par la loi provinciale du 21 juin 2001. Cette édition se veut festive et pleine de promesses. « En effet, cette journée de célébration est l’occasion pour nos élèves de vivre une expérience culturelle enrichissante avec leurs amis et leur école et ainsi renforcer leur sens d’appartenance à la grande communauté franco-ontarienne. La participation des élèves à cette journée officielle est l’une des composantes essentielles à la réalisation de notre mission de motiver l’élève à devenir un citoyen engagé et fier de son identité » déclare André Blais, directeur de l’éducation. Melinda Chartrand, présidente du Conseil, ajoute « La communauté scolaire du Csc MonAvenir est fière de célébrer sa vitalité chaque année. Nous sommes toujours prêts à nous lever et à défendre nos droits. »

Pour en apprendre davantage et pour connaitre le lever du drapeau le plus près de chez vous, nous vous invitons à consulter le site web Mon Drapeau Franco.

En cette journée à l’honneur des Franco-Ontariens, portons du vert et du blanc et soyons fiers d’être Franco-Ontariens. Bonne fête des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens!

Vous pouvez suivre les diverses participations du Conseil scolaire catholique MonAvenir en images, sur Facebook sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 000 élèves, au sein de ses 62 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 1 école virtuelle, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet.

– 30 –

Source :
Virginie Oger
Conseillère aux communications
Tél : 416.397.6564, poste 73120
voger@cscmonavenir.caFacebook du conseil scolaire |Twitter du conseil scolaire

Rentrée scolaire 2021-2022
Publié le 7 septembre 2021

Rebatir, rétablir, renouveler ensembleToronto, le 7 septembre 2021  Après avoir été fermées pendant presque 3 mois, toutes les écoles du Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) ouvrent leurs portes pour accueillir les élèves, ce matin, le mardi 7 septembre.

Le Csc MonAvenir se réjouit également d’ouvrir les portes virtuelles de son école d’apprentissage à distance pour une deuxième année. Environ 4,5% des élèves poursuivront un apprentissage à distance, ce qui représente environ 750 élèves de tous les niveaux.

André Blais, directeur de l’éducation, affirme : « Nous aurions aimé un retour à la normale et avoir un retour en classe « comme avant ». Bien que la pandémie soit toujours là, nous sommes confiants que cette nouvelle année scolaire sera chargée de promesses et nouveautés. Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que l’ensemble du personnel est prêt à accueillir ses élèves en personne ou en ligne. En tant que professionnels dans le domaine de l’éducation, l’ensemble du personnel du Csc MonAvenir reconnaît l’importance du retour pour soutenir le développement psycho-social et émotif des élèves plus que jamais. Retrouver une routine, que ce soit physiquement à l’école ou par l’apprentissage à distance, d’apprendre, de croître et de s’amuser, tout ceci est essentiel pour assurer le bien-être des enfants et des adolescents ».

Un nouveau thème pastoral

À la lumière des défis liés à la pandémie, après avoir allumé l’espérance et l’avoir cultivée, il est temps dorénavant de rebâtir nos liens et renouveler nos promesses et nos espoirs pour cette nouvelle année scolaire qui commence. C’est pourquoi cette nouvelle année qui débute a pour thème pastoral : « Rebâtir, rétablir, renouveler ensemble ». Ci-contre le logo qui le représente cette année.

Des mains de Dieu jaillissent une communauté renouvelée et ses fruits nouveaux y sont représentés : l’environnement (vert et bleu), les peuples autochtones (couleurs de la roue de la médecine), l’orange de la réconciliation et de la solidarité ainsi que toute la diversité de notre communauté scolaire à travers les cinq couleurs du logo de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Inspiré du verset de l’Apocalypse « Voici que je fais toutes choses nouvelles » (21, 5), le thème invitera les élèves et membres du personnel à former une communauté scolaire renouvelée. Ce thème est une occasion à saisir pour ériger du neuf sur le socle de la mission éducative du Csc MonAvenir, pour vivre une fraternité humaine réconciliée et renouvelée et pour s’aventurer ensemble sur de nouvelles voies.

Préparation à une nouvelle planification stratégique

Le renouveau se vivra notamment à travers la préparation d’un nouveau cycle de planification stratégique. L’année scolaire 2021-2022 est en effet la dernière année du Plan stratégique 2016-2021 qui avait été prolongée d’une année en raison de la pandémie.

Le Csc MonAvenir entamera cette année des consultations publiques tout au long de l’année auprès de la communauté scolaire et francophone afin d’établir de nouvelles priorités stratégiques pour 2022-2027. La communauté francophone sera invitée à collaborer à l’élaboration de ce plan dès l’automne 2021.

En termes de nouveauté, le Csc MonAvenir est heureux d’accueillir des élèves dans la nouvelle aile de l’École secondaire catholique Père-René-de-Galinée à Cambridge. En effet, l’agrandissement pour accueillir 178 élèves additionnels au sein de l’école s’est finalisé quelques jours avant la rentrée scolaire. Le directeur de l’éducation, André Blais et la surintendante Gina Kozak y seront mardi 7 septembre pour saluer les élèves et les membres du personnel.

« Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est fier que les parents du Centre-Sud de l’Ontario aient accordé leur confiance à ses écoles. Nous avons un réseau de 62 écoles cette année. Nous sommes heureux d’accueillir de plus en plus de familles qui souhaitent une éducation catholique de qualité en français. Nos équipes pédagogiques et administratives sont compétentes, dynamiques et passionnées à transmettre leur amour pour la langue française. Cette année 2021 sera pleine de renouveau et de réinvention! Nous sommes fiers du parcours enduré de la dernière année et nous entamons une nouvelle année scolaire avec confiance et détermination » a déclaré Melinda Chartrand, présidente du Csc MonAvenir.

Que le mode d’apprentissage soit conventionnel ou virtuel, tout le monde fait et fera toujours partie intégrante de la grande famille du Csc MonAvenir. Tous les membres du personnel sont heureux et prêts à entamer une année scolaire remplie de succès, de santé et d’espérance!

Vous pouvez suivre la rentrée scolaire des élèves du Csc MonAvenir en images sur notre site Internet www.cscmonavenir.ca, sur facebook.com/cscmonavenir, sur Twitter @cscmonavenir et sur Instagram @cscmonavenir.

Les membres du personnel et les conseillers scolaires souhaitent aux élèves et aux parents une année scolaire 2021-2022 dans la confiance et l’espérance !

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire sur notre site Internet : www.cscmonavenir.ca/accessibilite

Sac à dos avec masque et crayons

– 30 –

Source :

Virginie Oger

Conseillère aux communications

Tél : 416.397.6564, poste 73120

voger@cscmonavenir.ca | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

Ateliers BRAVE sur la prévention de l’intimidation – Été 2021
Publié le 7 juillet 2021

Signature bu bien-être et santé mentaleLe Csc MonAvenir souhaite planifier une rentrée 2021-2022 axée sur le bien-être et la prévention de l’intimidation.

Pour y arriver, nous avons le plaisir d’offrir cet été aux élèves de la maternelle à la 6e année ainsi qu’à leurs parents le programme BRAVE, conçu pour adresser l’intimidation. L’objectif est de promouvoir le bien-être dans notre communauté par l’apprentissage de compétences clés qui permettront de construire des élèves résilients et prêts à entamer une nouvelle année scolaire.

Les élèves inscrits à cet atelier pourront acquérir des connaissances pour comprendre la différence entre un conflit et une situation d’intimidation, développer un langage corporel affirmatif contre l’intimidation, démontrer de l’empathie aux autres, prendre des décisions responsables et gérer les problèmes de manière adéquate.

Les parents qui participeront aux ateliers pourront se concentrer sur la sensibilisation et la prévention face aux problèmes d’intimidation et bâtir leurs capacités à soutenir leurs enfants lors du retour en présentiel.

Vous pouvez dès maintenant vous inscrire et inscrire votre enfant aux ateliers BRAVE avec Eventbrite.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Internet de Brave Education.

 À force de pratique et de répétition, nous pouvons tous et toutes avoir confiance en nous,
bâtir la confiance de nos enfants et trouver en nous la force d’être BRAVE!

Une nouvelle surintendance responsable de l’équité et des droits de la personne
Publié le 5 juillet 2021

Toronto, le 5 juillet 2021 – Le 1er juin dernier, le Conseil scolaire catholique MonAvenir a publié un affichage pour le recrutement d’un nouveau poste de surintendance qui s’ajouterait à l’équipe-cadre du Conseil.

Le dossier principal de cette nouvelle surintendance à l’éducation est celui de l’équité et des droits de la personne. L’ajout de ce poste au sein de l’équipe-cadre signale l’engagement de l’administration dans la mise en œuvre d’une stratégie exhaustive en équité et droits de la personne. Le Csc MonAvenir a le devoir d’assurer que sa culture et son organisation administrative soient accueillantes, justes et équitables envers tous. Cette nouvelle surintendance aura la responsabilité de travailler avec tous les secteurs, écoles, services administratifs et pédagogiques, élèves et parents.

Ayant complété le processus de recrutement, le Csc MonAvenir annonce aujourd’hui que Monsieur Gilles Rodrigues est nommé à titre de nouvelle surintendance responsable de l’équité et des droits de la personne. M. Rodrigues aura également sous sa charge plusieurs écoles. Une réorganisation du partage des écoles entre l’équipe des surintendances sera annoncée avant la prochaine rentrée scolaire.

Rodrigues œuvre dans le domaine de l’éducation depuis plus de 15 ans. Il a complété une Maîtrise en Lettres modernes à l’Université de la Sorbonne et, par la suite, un baccalauréat en éducation à l’Université d’Ottawa. Après avoir travaillé dans plusieurs écoles secondaires en France, il s’est joint à son arrivée au Canada à l’équipe du Csc MonAvenir d’abord en tant qu’enseignant de la 5e et de la 6e année à l’École élémentaire catholique du Sacré-Cœur à Toronto. Il a également agi à titre d’enseignant ressource au sein de cette même école. Il a été responsable de la classe de préparation à la vie à l’École secondaire catholique Saint-Frère-André de Toronto. Par la suite, il a été nommé directeur de l’École élémentaire catholique Saint-Jean à Aurora. Depuis la rentrée scolaire de septembre 2020, M. Rodrigues agit à titre de directeur au sein des Services à l’élève. Il y a travaillé ardemment, au cours de la dernière année, à assurer que tous les élèves puissent prendre part, à leur façon et selon leurs besoins, aux apprentissages qui ont dû être adaptés en raison de la pandémie.

Portrait de Gilles Rodrigues« Je suis très heureux d’accueillir M. Rodrigues au sein de notre équipe de gestion. En ajoutant une surintendance de l’éducation axée sur l’équité et les droits de la personne, le Csc MonAvenir démontre son engagement vers l’avenir et cherche à se renouveler. Issu lui-même de l’immigration et muni de ses fortes compétences en enfance en difficulté et en éducation inclusive, M. Rodrigues nous offre un bagage d’expériences qui serviront à poursuivre notre cheminement pour assurer que nos écoles offrent des milieux de vie bienveillants où chacun peut trouver sa place et atteindre son plein potentiel », souligne André Blais, directeur de l’éducation.

« C’est avec grande humilité que j’assume cette nouvelle responsabilité au sein du Csc Mon Avenir. Je crois fermement que nous devons appuyer les élèves et les membres du personnel à grandir dans un environnement inclusif et bienveillant où ils ont l’espace pour se développer sans pression, sans jugement et sans idée préconçue. Si la pandémie nous a montré une chose, c’est l’incroyable résilience des élèves et des membres du personnel du Csc MonAvenir et leur capacité à se renouveler dans des contextes nouveaux. Ces temps sans précédent ont renforcé les priorités vis-à-vis de nos élèves, l’une étant la promotion du bien-être et de la santé mentale, l’autre étant l’affirmation des groupes stigmatisés et le devoir d’une éducation anti-oppressive et inclusive. Je suis prêt à relever le défi d’un nouveau plan stratégique qui consolidera la place de tous dans un monde qui change devant nos yeux », partage M. Rodrigues.

Rodrigues entrera officiellement en poste avant la rentrée scolaire 2021-2022.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur le site Internet du conseil scolaire, sur facebook, sur Twitter et sur Instagram.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire d’accessibilité sur notre site internet.

– 30 –

Source :

Mikale-Andrée Joly

Directrice exécutive

Service des relations corporatives

Tél : 416.397.6564, poste 73130

mjoly@cscmonavenir.ca  | facebook.com/cscmonavenir | @cscmonavenir

Félicitations à tous les participants des Jeux de l’AESD édition 2021
Publié le 17 juin 2021

Toronto, vendredi 18 juin 2021 – Le Csc MonAvenir est heureux et fier de vous annoncer les résultats des Jeux de l’AESD 2021 et de la première édition des Jeux de l’AESD Junior 2021 (pour les 7e et 8e années).

L’édition 2021 des Jeux de l’AESD s’est tenue en virtuel au cours de la fin de semaine du 28 au 30 mai 2021.

Pour sa première édition, les Jeux de l’AESD junior ont compté 586 joueurs. Un total de 10 compétitions ont eu lieu durant cette édition dans des domaines variés, allant d’un concours de danse chorégraphiée jusqu’au ballon-volant passant par une compétition de jonglage, de soccer et aussi, une compétition de pompes. Il y a eu plusieurs activités artistiques comme la peinture, la coiffure et le maquillage ainsi qu’un défi pastoral. Un défi technologique a eu lieu ainsi que d’autres défis créatifs/ludiques.

En parallèle, 1112 joueurs ont participé aux Jeux des 9e – 12e. Pour rappel, Il y a eu 14 compétitions au total pour les 9-12. Il s’agissait des 10 compétitions précédemment citées avec l’ajout de quatre compétitions intitulées : monologue, musique, montée de lait et photographie.

Le 4 juin a eu la cérémonie de clôture animée par Julie-Kim, avec des entrevues et spectacles de Chloé Thériault, Stef Paquette, Yao et DJ UNPIER.

Voici les résultats 2021 :

 Jeux virtuels de l’A.E.S.D. JUNIOR 2021Jeux virtuels de l'AESD

Prix d’esprit : 1e place : ÉÉC Saint-Joseph à Port Colborne

2e place : ÉC Pape-François à Stouffville

3e place : ÉSC Saint-Charles-Garnier à Whitby

Prix de classement : 1e place : ÉSC Saint-Frère-André à Toronto

2e place : ÉIC Renaissance à Aurora

3e place : ÉC Pape-François à Stouffville

Jeux virtuels de l’A.E.S.D. 2021

Prix d’esprit : 1e place : ÉSC Saint-Frère-André à Toronto

2e place : ÉSC Saint-Charles-Garnier à Whitby

3e place : ÉSC Renaissance à Aurora

Prix de classement : 1e place : ÉSC Monseigneur-de-Charbonnel à Toronto

2e place : ÉSC Saint-Charles-Garnier à Whitby

3e place : ÉSC Saint-Frère-André à Toronto

« Félicitations à tous les gagnants et bravo aux élèves qui ont pris part à cette belle activité rassembleuse. Je tiens à souligner l’excellent travail de notre équipe de construction identitaire qui a trouvé, malgré les circonstances, moyen de réunir les élèves du Csc MonAvenir autour d’activités amusantes et innovatrices. Les Jeux de l’AESD font partie des traditions du Csc MonAvenir et il n’était pas question que ceci n’ait pas eu lieu cette année.  Espérons de tout cœur qu’il sera possible de se réunir en 2022 pour jouer encore plus  grand! » souligne André Blais, directeur de l’éducation.

Des célébrations virtuelles pour les finissants du Csc MonAvenir!
Publié le 9 juin 2021

Chapeau de graduationToronto, le 9 juin 2021 – À chaque année, le mois de juin est associé à la fin de l’année scolaire, les graduations, les célébrations de fin d’année, le début de l’été. Pour certains, c’est le début des vacances et pour d’autres c’est le début d’un nouveau départ, d’une nouvelle vie. Chaque année, c’est l’heure des aurevoirs et c’est surtout l’heure de célébrer les finissantes et finissants de toutes les écoles secondaires du Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir). Cette année encore, les finissants de 12e année vivent une fin d’année hors de l’ordinaire en raison de la fermeture des écoles depuis le 7 avril. En effet, les 836 élèves finissants du Conseil scolaire catholique MonAvenir vont quitter leur école secondaire par l’entremise de reconnaissances qui devront, en raison des circonstances actuelles, se faire de façon virtuelle. La cohorte de 2020-2021 entame l’été avec un diplôme d’études secondaires en poche mais avec une cérémonie de remise de diplôme officielle en virtuel.

Ceci étant dit, les écoles ont eu du temps pour se préparer et organiser cela comparativement à l’an dernier. Il était inconcevable cette année de ne pas souligner ce passage très important dans la vie des élèves. Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, les 11 écoles secondaires et l’école catholique Pape-François (M-12) du Csc Mon Avenir ayant une cohorte de 12 année vont célébrer virtuellement leurs finissantes et finissants dont voici les dates :

 

Nous vous invitons à consulter régulièrement les pages Facebook des écoles secondaires concernées :

Munis de leur diplôme d’études secondaires, les élèves sont prêts à entamer le nouveau chapitre de leur vie, que ce soit à l’université, au collège ou sur le marché du travail. Les destinations postsecondaires, multiples et variées, touchent tous les domaines : la biologie, les sciences, l’ingénierie, les arts en passant par le commerce ou le droit, en français ou en anglais, à travers le Canada (de la Colombie-Britannique, en passant par l’Alberta, l’Ontario, le Québec, Le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse), aux États-Unis ou encore en Europe (Irlande et Belgique) pour ne citer que quelques exemples.

André Blais, le directeur de l’éducation, a tenu à reconnaître l’excellent travail des élèves et des membres du personnel durant cette année hors de l’ordinaire. « Nous sommes extrêmement fiers et reconnaissants des efforts soutenus, des capacités d’adaptation et de la résilience de nos élèves. Cette année bien particulière va leur permettre d’affronter l’avenir en changement et les défis qu’ils rencontreront. À tous les finissantes et finissants, vous pouvez être fiers et heureux de votre réussite! Cette année fut rythmée en terme de fermeture et d’ouverture, de mise en place de cohorte, de mise en place de mesures et protocoles sanitaires stricts, du report de la semaine de relâche et d’apprentissage en virtuel. Ainsi nous pouvons affirmer que l’année scolaire 2020-2021 restera gravée dans les mémoires et unique en son genre. Au Csc MonAvenir, tous sont appelés à se dépasser et à donner le meilleur de soi et vous avez été formidables au cours de cette année qui fut pleine de défis à tous les niveaux. Je vous souhaite, chères finissantes et chers finissants, une vie remplie de succès et riche en expérience de vie ! J’aimerais en profiter pour féliciter et remercier notre personnel scolaire dévoué et passionné qui a fait preuve d’une grande capacité d’adaptation tout au long de l’année afin d’assurer le succès des élèves. »

Le Csc MonAvenir ne cesse de croître depuis sa création en 1998 et se positionne comme l’allié des parents. De plus en plus de familles font le choix de l’éducation catholique en langue française. La promesse du Csc MonAvenir est un gage de qualité et d’excellence pour les parents et la mission du Csc MonAvenir a pour but d’offrir un milieu de vie francophone et catholique motivant l’élève à devenir un citoyen engagé, fier de son identité, prêt à bâtir son avenir et à atteindre ses plus hautes aspirations.

« Ces prochaines semaines marqueront une étape importante pour ces jeunes qui terminent leurs études secondaires. C’est le début d’un nouveau chapitre que vous êtes en train d’écrire et soyez confiants, car l’éducation catholique et francophone de qualité que vous avez reçue vous mènera très loin. Soyez rassurés, vous êtes bien outillés et préparés pour le marché du travail ou pour la poursuite de vos études. Cultivez l’espérance et vos forces nouvelles, votre avenir vous appartient et le Csc MonAvenir vous souhaite bon succès! » a déclaré Melinda Chartrand, présidente du Conseil.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur le site Internet du conseil scolaire, sur facebook, sur Twitter et sur Instagram.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire d’accessibilité sur notre site internet. 

– 30 –

Source :

Virginie Oger – Conseillère aux communications

Tél : 416.397.6564, poste 73120

voger@cscmonavenir.ca

Les écoles du Csc MonAvenir soulignent l’apport important des peuples autochtones à l’histoire du Canada
Publié le 1 juin 2021

Toronto, le 1er juin 2021 Bien que nous entamons un mois de célébrations des contributions historiques et contemporaines des peuples autochtones au Canada, la découverte récente des restes des 215 enfants à l’ancien pensionnat de Kamloops en Colombie-Britannique est un rappel de l’impact tragique qu’ont eu certains événements dans l’histoire et des traumatismes intergénérationnels que vivent nos peuples autochtones encore aujourd’hui. Les drapeaux sont en bernes dans toutes les écoles du Csc MonAvenir depuis le lundi 31 mai et pour 215 heures pour rendre hommage aux victimes et en guise de solidarité avec l’ensemble des peuples autochtones au Canada. En gardant cette tragédie au cœur des réflexions, les écoles du Conseil scolaire catholique MonAvenir (Csc MonAvenir) saisissent le moment pour reconnaître l’apport important des peuples autochtones à l’histoire du Canada. En collaboration avec les douze conseils scolaires francophones de l’Ontario pour l’Éducation Autochtone, un programme d’activités a été prévu pour les élèves de la maternelle à la 12e année afin de partager et célébrer les cultures et les traditions riches des Premières Nations, Métis et Inuit du Canada.

Le mois de l'autochtoneLe thème de cette année « Pagayons ensemble » nous lance à la découverte des peuples autochtones francophones à travers la province de l’Ontario. La programmation comprend plusieurs vidéos d’artistes et d’aînés et sera accompagnée de fiches pédagogiques de la maternelle à la 12e année pour célébrer cette histoire importante de l’Île de la Tortue. De plus, le Csc MonAvenir offrira des ateliers « Au Rythme de nos cœurs » qui explorent les savoirs du chant partagé dans différentes langues autochtones. Les élèves pourront ainsi développer leurs connaissances qui leur permettront de mieux comprendre les relations d’hier et d’aujourd’hui entre les peuples autochtones et non autochtones au Canada.

Soulignons le solstice d’été lors de la Journée nationale des Autochtones le 21 juin en invitant tous les membres de la communauté à s’habiller en rouge, jaune, blanc et noir pour représenter les couleurs de la roue de la médecine.

André Blais, directeur de l’éducation du Csc MonAvenir, ajoute « Nos pensées et nos prières sont avec les familles autochtones du Csc MonAvenir et au-delà ainsi qu’à toutes les familles non autochtones qui s’unissent avec elles dans ce moment de deuil. Malgré ces récentes découvertes, il n’en est pas moins important de reconnaître la contribution et le patrimoine uniques des peuples fondateurs du Canada et ceci ne serait pas possible sans le travail remarquable du Service de programmation et en particulier Debbie Callan, conseillère pédagogique du dossier de l’éducation autochtone de la maternelle à la 12e année. Un grand merci à l’équipe pour toutes les activités et les apprentissages aux élèves et à tout le personnel. Le Csc MonAvenir est fier d’avoir offert à tous ses membres du personnel la possibilité de suivre la formation en ligne « 4 saisons de la réconciliation » avec l’Université des Premières Nations du Canada ».

En 2009, le mois de juin a été désigné le mois national de l’histoire autochtone à la suite d’une motion adoptée à l’unanimité à la Chambre des communes. C’est un temps pour souligner les contributions du passé et du présent des peuples autochtones à la société canadienne. L’histoire des Premières Nations, des Inuits et des Métis fait partie intégrante de notre pays, car ces peuples ont joué, et continuent de jouer un rôle important dans le développement et l’avenir de notre pays.

« Au nom de la table du Conseil, je vous souhaite à toutes et à tous un bon Mois national de l’histoire autochtone rempli d’activités virtuelles et de réflexion. Il y aura de belles occasions tout au long du mois de juin pour découvrir ou en apprendre davantage sur les diverses réalisations des peuples autochtones. » a ajouté Melinda Chartrand, présidente du Conseil.

Vous pouvez suivre les activités du Csc MonAvenir sur le site Internet du conseil scolaire, sur facebook, sur Twitter et sur Instagram.

 Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 700 élèves, au sein de ses 63 écoles : 47 écoles élémentaires, 1 école intermédiaire, 2 écoles virtuelles, 11 écoles secondaires et deux écoles élémentaires et secondaires établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et du lac Ontario (Toronto) à la baie Georgienne. Notre grand réseau d’écoles catholiques de langue française permet à chaque élève de se sentir membre d’une grande communauté scolaire francophone fondée sur la foi et de bénéficier d’une éducation de première qualité, dans un environnement d’apprentissage riche, équitable et inclusif.

Le CSC MonAvenir tient à offrir des services et des communications accessibles aux personnes vivant avec un handicap. Pour recevoir une partie quelconque du présent document sous une autre forme, veuillez remplir le formulaire d’accessibilité sur notre site Internet.

– 30 –

Source :

Virginie Oger
Conseillère aux communications
Tél : 416.397.6564, poste 73120
voger@cscmonavenir.ca

© 2021 Conseil scolaire catholique MonAvenir

Éducation en langue française en Ontario L'École Catholique Ontario